Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Championnat de France Enduro – Remiremont (Samedi)

Communiqués

REMIREMONT : Manche 4 sur 5Pour cette avant-dernière manche, la pluie s’est invitée pour la première fois de la saison. Heureusement pour les pilotes, il a fallu attendre la remise des prix officielle. C’est pourtant sur parcours humide que les pilotes se sont élancés ce matin à 8h30 avec une spéciale 2 très glissante qui sera le lieu de beaucoup de chutes. Depuis 5 jours, le Moto Club des Hautes Vosges subit une météo exécrable et n’en perd pas pour autant sa motivation. Après quelques modifications de parcours, les pilotes ont pris le départ pour 3 boucles et une grosse demi-heure de temps chronométrés. Après des pluies incessantes le parcours est devenu rapidement très technique avec des portions usantes. L’enchaînement des spéciales n’a pas épargné la condition physique des pilotes. Toutes les qualtés de pilotage enduro étaient requises pour négocier au mieux le tracé des spéciales surtout dans la SP2 où les dévers étaient nombreux. La dernière spéciale du tour tracée dans une carrière naturelle enjouait le public venu admirer les performances de l’élite française. Au terme de cette journée, les tops pilotes ont tenu leurs promesses et nous ont offert un spectacle avec des temps serrés. ELITE E1 : Des chronos serrés en E1, Rodrig THAIN en sort vainqueur Parti en trombe dans le premier tour, Fabien PLANET (Sherco) commet une erreur en fin de première boucle qui lui coûte de précieuses secondes et la première place du provisoire. Avec 3 pilotes en moins de 5s la journée était très serrée. Le grand perdant c’est Julien GAUTHIER (TM Racing) qui a fait une grande partie de la course en tête avant de se faire battre sur le fil par Rodrig THAIN (HM-Euroboost) au terme d’une remontée fracassante alors qu’il bouclait le premier tour en sixième position. Jeremy JOLY (HM-Euroboost) avec un second tour très moyen ne peut faire mieux que 7°. Régulier, Marc BOURGEOIS (EEAT-FFM-Yamaha) retrouve le top 5 en Elite E1. Avec 7 pilotes en 30s la catégorie des petites cylindrées est très ouverte et nous promet encore de belles empoignades. Au provisoire, les pilotes HM inversent leur place, Joly passe 4° et Thain 3° alors que Fabien PLANET conforte son avance sur Marc GERMAIN (Yamaha) Classement Samedi – 1 / Rodrig THAIN , 36:11.796 – 2 / Julien GAUTHIER , 36:12.058 – 3 / Fabien PLANET , 36:16.711 Provisoire – 1 / PLANET 124 pts – 2 / GERMAIN 113 pts – 3 / THAIN 111 Pts ELITE E2 : MEO, le titre presque en poche Antoine MEO (Husqvarna) a désormais le chemin libre vers un second titre sur le Championnat de France Enduro. Avec 75 points d’avance sur Pierre Alexandre RENET (Husaberg) il ne lui reste plus qu’un petit point à marquer pour être sacré en E2. Une injustice poursuit le pilote Husaberg, Pierre Alexandre Renet est une nouvelle fois victime d’un abandon alors que seulement 6 secondes le séparait de Meo. Sébastien BOZZO (Kawasaki) finit sur le podium et continue sur sa lancée une très belle saison pour un coureur en team privé.Le grand sourire aujourd’hui c’est pour Nicolas PAGANON (Enduro Académie – GasGas) qui signe son premier podium de la saison. Antoine BASSET (EEAT-FFM-Yamaha) termine 4° mais à plus d’une minute de Bozzo (3°). Classement Samedi – 1 / Antoine MEO , 36:02.596 – 2 / Nicolas PAGANON , 37:32.098 – 3 / Sébastien BOZZO , 37:38.476 Provisoire – 1 / MEO 165 pts – 2 / BOZZO 113 pts – 3 / BASSET 101 pts ELITE E3 : NAMBOTIN toujours intouchable Toujours pas de victoire au tableau pour Sébastien GUILLAUME (Husqvarna). Une journée animée au cours de laquelle Christophe NAMBOTIN (GasGas) sortira vainqueur. En remportant plusieurs spéciales Seb réduit l’écart aux chronos et finit à 25s du leader incontestable. Sylvain LEBRUN (KTM) abonné aux troisième places prend une nouvelle fois 16 points. Mathieu GAGNOUD (TM Racing) et Yannick BOSSI complète le top 5. Classement Samedi – 1 / Christophe NAMBOTIN , 36:06.909 – 2 / Sébastien GUILLAUME , 36:32.025 – 3 / Sylvain LEBRUN , 37:44.698 Provisoire – 1 NAMBOTIN 175 pts – 2 GUILLAUME 140 pts – 3 LEBRUN 109 pts JUNIOR : BELLINO vainqueur Mathias BELLINO (Husaberg) continue sur sa lancée du Mondial et prend une nouvelle fois les 25 points de la victoire. Il a dû batailler avec le pilote de l’Armée de Terre, Romain DUMONTIER (EEAT-FFM-Yamaha) autre animateur du Mondial. En commettant une erreur dans la SP2, il ne rattrapera pas les 12 secondes perdues. Dumontier termine la journée sur une victoire dans la dernière spéciale. En remportant la journée, Mathias Bellino se relance pour le classement général. Avec trois journées à courir tout reste possible pour le pilote Husaberg. Alexandre QUEYREYRE (EEAT-FFM-Yamaha) s’est aussi illustré au cours de ce samedi en empochant 2 spéciales. 6 secondes le sépare de son coéquipier. Venu en voisin, Kevin ROHMER retrouve de bonnes sensations et termine 4°. Classement Samedi – 1 Mathias BELLINO , 37:08.431 – 2 Romain DUMONTIER , 37:14.615 – 3 Alexandre QUEYREYRE , 37:20.440 Provisoire – 1 QUEYREYRE 132 pts – 2 DUMONTIER , 126 pts – 3 BELLINO , 111 pts CONSTRUCTEUR : Husqvarna prend le large La victoire d’Husqvarna conforte sa première place du provisoire. Ce sont les pilotes Antoine MEO et Sébastien GUILLAUME qui amènent les 45 points de la victoire. photos : Mathieu Talayssat