Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

VOREY-SUR-ARZON (43) – JOUR 1

Vorey sur Arzon
Communiqués

Cela fait huit ans que le Moto Club de l’ Emblavez n’avait pas organisé une épreuve du Championnat de France d’ Enduro. Visiblement, l’équipe de David Grange n’a pas perdu la main, on a eu le droit, grâce au gros travail qu’ils ont fourni, à une très belle journée d’enduro. Journée usante pour les pilotes qui ont découvert à Vorey un parcours aux points de vues sublimes sur les vallées des alentours, mais surtout un parcours technique qui n’avait pas vocation à les laisser se reposer. Les mines sont fatiguées mais ravies à l’arrivée ce soir.

Le soleil a fait son apparition tôt dans la course, mais les premières spéciales du jour, très humides et glissantes, ont donné du fil à retordre aux premiers pilotes qui s’y sont élancés. Malgré tout, les patrons jouent toujours en tête, c’est ce soir Jérémy Tarroux qui s’impose en E1 et Christophe Nambotin en E3. Chez les E2, victoire de Jérémy Miroir, imité par Kilian Lunier en Junior E1 et Thomas Dubost en JE2. Mathis Juillard remporte le JE3, et Justine Martel  continue de dominer la catégorie féminine.

On rentre dans le détail :

CATÉGORIE E1

Jérémy Tarroux (Sherco Academy) l’a encore emporté aujourd’hui, mais le moins que l’on puisse dire est qu’il a eu très chaud. La faute à un Till DeClercq (Dafy Enduro Team) plus pressant que jamais, qui comptait moins de deux secondes de retard sur Tarroux à l’entame du dernier tour. Ce dernier n’a pas cédé et a finalement repris un peu de temps dans les deux derniers chronos. Tarroux vainqueur, DeClercq second, un scénario qui se joue à l’identique depuis l’ouverture de la saison.

Derrière les deux hommes, c’est Jean-Baptiste Nicolot, le pilote du team LM Sens, qui monte sur la troisième marche du podium.

CLASSEMENT E1

–1/ Jeremy Tarroux

– 2/ Till De Clerq

– 3/ Jean-Baptiste Nicolot  

 

CATÉGORIE E2  

Chez les E2, on a très vite eu la confirmation qu’ Hugo Blanjoue aurait du mal à se battre pour conserver la tête du classement aujourd’hui. Blessé au genou lors des ISDE, il a tout de même pris le départ, et est parvenu à ramener la moto ce soir sans pénalités, mais n’a jamais été en mesure d’imprimer un rythme de course en spéciale. Il est maigrement récompensé de sa ténacité avec deux points marqués pour une quatorzième place.

Il perd donc la tête du provisoire ce soir, au profit de Jérémy Miroir, qui s’est imposé aujourd’hui. Le pilote Dafy Enduro Team monte sur la première marche pour la seconde fois cette saison après sa victoire le samedi à Gacé. Une première place qui lui offre le leadership du E2, mais avec une avance fragile. Il compte 1 point d’avance sur Blanjoue, et 3 points seulement sur Jack Edmonson (Sherco). Le pilote anglais a fait une belle fin de course et arrache la seconde place en remportant l’ultime chrono. David Abgrall (Atomic Moto – Husqvarna) , n’a quant à lui pas réalisé la journée qu’il espérait. Quatrième ce soir, il est à égalité de points au provisoire avec Edmonson.

A noter la belle performance de Julien Gauthier (Fantic B2R), qui est sorti de sa retraite pour venir faire une nouvelle pige au guidon cette fois d’une 250 2T Fantic. Il a fait parler son expérience et su déjouer les pièges des spéciales glissantes et termine la journée sur le podium, il est troisième.

CLASSEMENT E2

– 1/ Jérémy Miroir

– 2/ Jack Edmonson

– 3/ Julien Gauthier 

 

CATÉGORIE E3

On attendait avec impatience la confrontation entre le leader actuel du mondial et multiple champion du monde Brad Freeman, accueilli ce week-end par la structure OxMoto Beta, et Christophe Nambotin (Sherco) lui aussi plusieurs fois champion du monde, quelques années auparavant. Sur l’herbe grasse, le duel a tourné à l’avantage du français, qui a pris d’emblée une dizaine de secondes d’avance, et a su les conserver tout au long de la journée. Il ajoute une nouvelle victoire à son compteur ce soir.

Le britannique, qui est resté longtemps à la troisième place, en bagarre pour le second rang, a perdu beaucoup de temps dans la SP7 et a perdu le contact avec le trio de tête, il n’est que quatrième ce soir.

C’est le pilote ToEnduro Vincent Gautie qui a marqué les esprits sur cette première journée. Auteur de temps exceptionnels, il a remporté trois des huit spéciales du jour et termine à la seconde place, à 7 secondes seulement de Nambotin. Il monte ce soir sur son premier podium de la saison, qui pourrait en appeler d’autres.

Sur le podium également, Antoine Basset (Atomic Moto – Beta) réalise une bonne opération. Avec cette troisième place, il reprend la seconde place du provisoire à Léo LeQuéré, seulement septième aujourd’hui.

CLASSEMENT E3

– 1/ Christophe Nambotin

– 2/Vincent Gautie

– 3/ Antoine Basset

 

CATÉGORIE JUNIOR

Kilian Lunier était parvenu à faire le break à Gacé sur Antoine Alix (Dafy Enduro Team) et s’est présenté à Vorey avec 6 points d’avance sur lui, ne lui laissant pas d’autre choix que d’attaquer un maximum pour tenter de lui reprendre la victoire. C’est ce qu’a tenté de faire Alix, mais il est tombé sur un Lunier extrêmement rapide et qui s’est bien déjoué des pièges de la première spéciale, reléguant d’emblée ses adversaires à une dizaine de secondes. Une avance qu’il a su garder pour signer sa troisième victoire de rang ce soir. Alix est second, et il précède Thibault Giraudon. Le pilote Sherco academy, troisième, prend de nouveau l’avantage sur Léo Joyon (Atomic Moto), quatrième.

Après leur absence à Gacé, Pierre Dubost (Sherco Academy) et Kilian Bremond (MCL) sont revenu en haut de l’affiche. Ils se sont disputé la victoire de la catégorie Junior E2 aujourd’hui et l’avantage a rapidement tourner en la faveur de Dubost. Ce dernier l’emporte et marque 20 points qui lui permettent de refaire une partie de son retard au provisoire, dont il occupe désormais le troisième rang. Kilian Bremond termine second et c’est Théo Gouttebel (Atomic-Moto) qui complète le podium. Guillaume Heurtier (Bonneton 2 roues), seulement cinquième, conserve tout de même la tête du classement.  

Mathis Juillard (Raw Motosport – Xcentric – TM) n’a pas fait mentir les pronostics. Une nouvelle fois, c’est lui qui remporte la journée dans la catégorie JE3. Mais cette victoire a été moins facile à aller chercher que les précédentes, la faute à une concurrence qui a offert une belle résistance, par les attaques de Kilian Irigoyen (Atomic Moto) tout d’abord. Longtemps second, le basque doit au final de se contenter de la troisième place. Puis par la vitesse de Théo Berger, qui signe lui aussi une très belle course et trois victoires de spéciale. Il est second du jour.   

CLASSEMENT JUNIOR E1

– 1/ Kilian Lunier

– 2/ Antoine Alix

– 3/ Thibault Giraudon  

CLASSEMENT JUNIOR E2

– 1/ Pierre Dubost

– 2/ Kilian Bremond

– 3/ Théo Gouttebel  

CLASSEMENT JUNIOR E3

– 1/ Mathis Juillard

– 2/ Théo Berger

– 3/ Kilian Irigoyen  

 

CATÉGORIE FÉMININE

Justine Martel (Elite Moto 15- KTM) continue sur la voie royale qu’elle s’est tracée vers un nouveau titre de Championne de France. Elle gagne ce soir sa cinquième journée de course consécutive depuis que la saison a été lancée. Sans réelle concurrence pour le moment, on voit tout de même apparaitre des pilotes qui pourraient à l’avenir se rapprocher de son niveau. La première d’entre elles, Marine Lemoine, a encore fait de beaux chronos aujourd’hui et monte sur la seconde place du podium. Podium complété par une pilote dont c’est la première saison, engagée sous les couleurs du team Bonneton 2 Roues, Lorna Lafont. Agée d’à peine 16 ans, elle monte déjà sur le podium de la catégorie féminine, à suivre.

CLASSEMENT FÉMININES

– 1/ Justine Martel

– 2/ Marine Lemoine

– 3/ Lorna Lafont    

 

Demain ce sera une nouvelle histoire, avec un parcours qui sera différent, car emprunté dans le sens inverse. Le sens de roulage en liaison comme en spéciale sera inversé, obligeant les pilotes à effacer de leur mémoire les trajectoires enregistrées pour en retenir de nouvelles.

On vous donne rendez-vous à 8h30 pour le départ de la seconde journée de course, avec comme toujours, l’opportunité de suivre tout ce qu’il s’y passe en se connectant sur le live https://www.enduro-france.fr/live/ ou sur la page Facebook Enduro-France.