Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

VALS-PRES-LE-PUY (43) – UNE RENTRÉE RÉUSSIE

518 – vals pres le puy (43) – moto club puy en velay
Communiqués

La première journée de cette ouverture du Championnat de France d’Enduro 24MX s’achève sur une note très positive. Le Moto Club du Puy a eu raison de croire jusqu’au bout à cette organisation, malgré les nombreux défis que la situation actuelle obligeait à relever. Ils s’en sont sortis haut la main.

C’est une très belle journée d’enduro que nous avons vécu, sur tous les plans. La météo a été exceptionnelle, les spectateurs, nombreux et respectueux des règles imposées, ont pu profiter d’un spectacle de qualité. Grâce notamment à un plateau de pilotes exceptionnels et des courses dont l’issue s’est révélée très incertaine une grande partie de la journée.

Au final, on retrouve au sommet des podium Elite le Tarnais Jérémy Tarroux qui s’impose en E1, Loïc Larrieu qui remporte le E2, et le belge Antoine Magain le E3. Chez les juniors, victoires respectives de  Kilian Lunier, Erik Willems et Neels Theric en J1, J2 et J3. Enfin, c’est logiquement Justine Martel qui prend la première place chez les femmes.  .

 

CATÉGORIE E1

Dans la catégorie des petites cylindrées, on a eu le droit aujourd’hui à deux courses en une. La première a opposé, pour le gain de la victoire, Christophe Nambotin (KTM) à Jérémy Tarroux (Sherco Factory). Les deux pilotes, qui sont parmi les plus expérimentés et les plus capés du paddock, ne se sont pas lachés de la journée, remportant tour à tour les chronos. Malgré cette tension , jérémy Tarroux est parvenu a conserver une avance d’une poignée de secondes 

Derrière ces deux pilotes, l’autre duel a fait s’affronter Valerian Debaud (ORC – Honda) et Antoine Criq (Sherco Academy) pour l’accès à l’ultime marche du podium. Si Criq a eu un temps l’avantage, Debaud parvient à faire le break dans l’avant-dernière spéciale du jour, reprenant 15 secondes à son adversaire. Il prend ainsi la 3ème place qu’il conserve jusqu’à l’arrivée.

 

CLASSEMENT E1

–1/ Jeremy Tarroux

– 2/ Christophe Nambotin

– 3/ Valerian Debaud

 

CATÉGORIE E2

 

Ils étaient nombreux ce matin à pouvoir prétendre à une place sur le podium de la catégorie E2. Cependant, un seul d’entre eux avait la faveur des pronostics pour la victoire, Loïc Larrieu (TM Racing). Le champion de France en titre et ultra favori pour la course à la couronne se devait de faire une rentrée exemplaire. Le sudiste n’a pas tremblé et a déroulé sa partition comme il en a l’habitude. Il remporte toutes les spéciales du jour et relègue son plus proche adversaire à près d’une minute.

Ce dernier est un nouveau venu sur le championnat de France d’Enduro 24MX. Le corse Christophe Charlier (OxMoto BETA) a déjà sévi quelques années sur la scéne internationale mais ne s’était jamais aligné sur son championnat national. C’est chose faite, et plutôt bien faite car il prend la seconde place du jour.

Il devance Théo Espinasse, le coéquipier de jérémy Tarroux chez Sherco. Théo a démarré sa journée par un premier tour catastrophique, pour finalement se remettre à flot dans la seconde boucle et remonter petit à petit sur Anthony Geslin (OxMoto BETA) et Till Declercq (Husqvarna), qu’il dépasse au final, pour fouler la troisième marche du podium.

 

CLASSEMENT E2

– 1/ Loïc Larrieu

– 2/ Christophe Charlier

– 3/ Théo Espinasse

 

CATÉGORIE E3

Comme en E1, la victoire de la catégorie E3 a été très disputée. Dès la première spéciale du jour, c’est le surprenant pilote breton de la Sherco Academy Léo Le Quéré qui prend la tête du classement, suivi de près par un autre pilote Sherco, le belge Antoine Magain. Ce dernier va ensuite reprendre la tête avec une courte avance et les deux hommes ne vont plus se lâcher jusqu’au dernier tour. Le Quéré chute dans l’avant-dernier chrono et doit renoncer à l’espoir d’une victoire, mais parvient tout de même à sauver la seconde place.

La victoire revient à Magain qui entame de la plus belle des manières cette courte saison.Le podium est complété par le pilote ardéchois Antoine Basset (Atomic Moto – BETA). A cause d’une entrée en matière compliquée (8ème temps) il n’a pas été en mesure de sa battre pour la victoire, gageons qu’il sera des plus motivés pour la revanche, demain. 

.

CLASSEMENT E3

– 1/ Antoine Magain

– 2/ Léo Le Quéré

– 3/ Antoine Basset

 

CATÉGORIE JUNIOR

Quel suspens en Junior 1! Cette catégorie a vu trois de ses pilotes se disputer la victoire jusque dans la toute dernière spéciale du jour. C’est le jeune Antoine Alix, pilote du team DAFY MOTO – Husqvarna, qui tirait le premier en s’imposant sur les trois premiers chronos du jour. Un tour parfait dans lequel il ne s’est cependant pas mis à l’abri du retour de Nathan Bererd (TM Racing) qui reprend l’avantage à mi-course. Avantage qu’il ne transformera pas en victoire, car c’est au final Kilian Lunier (Husqvarna) qui réalise la meilleure fin de course. En remportant les deux dernières spéciales, il souffle la victoire à ses deux adversaires et se pose en leader du junior 1. Bererd, est second, Alix troisième.

Un tout petit peu moins de suspens chez les juniors 2, mais de grosses bagarres tout de même. C’est le belge Erik Willems, nouveau venu sur le championnat de France, qui s’impose. Il signe également le meilleur cumul de temps, toutes cylindrées confondus chez les juniors. Il devance de 10 secondes Isaac Devoulx. Julien Roussaly (2B MORACO) est troisième, une belle performance pour ce pilote de MX qui découvrait cette compétition.

Chez les JE3, victoire confortable de Neels Theric (LM Racing – BETA). Pilote du Championnat de France d’Enduro 24MX depuis plusieurs saison déjà, il cumule vitesse et expérience et n’a rien laissé aujourd’hui, sur cette course éprouvante, à ses adversaires. Il s’impose avec près d’une minute d’avance sur Kilian Irigoyen (Atomic Moto).

CLASSEMENT JUNIOR E1

– 1/ Kilian Lunier

– 2/ Nathan Bererd

– 3/ Antoine Alix

CLASSEMENT JUNIOR E2

– 1/ Erik Willems

– 2/ Isaac Devoulx

– 3/ Julien Roussaly

CLASSEMENT JUNIOR E3

– 1/ Neels Theric

– 2/ Kilian Irigoyen

– 3/ Thomas Foucher

 

 

CATÉGORIE FÉMININE

La tenante du titre, Justine Martel (Elite Moto 15 – KTM) a littéralement écrasé la concurrence aujourd’hui. Très à l’aise sur ce tracé difficile, elle s’impose avec une avance colossale de quatre minutes sur ses concurrentes au cumul des spéciales. Derrière elle, c’est Elodie Chaplot (Sherco Academy) qui tire le mieux son épingle du jeu. La dauphine de Justine Martel l’an passé retrouve une marche qu’elle connait bien sur le podium du jour. A la troisième place, on retrouve Marie Froment, qui a réussi à devancer Justine Geisler (LM SENS), quatrième. 

CLASSEMENT FÉMININES

– 1/ Justine Martel

– 2/ Elodie Chaplot

– 3/ Marie Froment

 

Comme c’était annoncé, la course a été difficile et éprouvante pour les pilotes les moins aguerris .Demain, ils remettent le couvert pour une journée qui devrait encore réserver son lot de rebondissements. Pour suivre ce programme alléchant, restez connectés sur le live https://enduro-france.a3web.fr/live/ ou sur la page Facebook Enduro-France.