Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

TROPHEE ET FEMININES CONFORTENT LEUR AVANCE

Communiqués

Jour 4 / Figueira le 15 OctobreLa météo est toujours aussi clémente sur la côte portugaise. Soleil et chaleur depuis le début de la semaine. Ajouter à cela quatre journées de course, la fatigue commence à se faire ressentir et de plus en plus de pilotes partent à la faute. Ce soir la mécanique prend encore une place importante, à la veille de l’avant dernier jour de course les motos commencent à subir. Les pilotes redoublent de vigilance sur l’état de leur monture et récupèrent tant bien que mal en liaison, mais surtout le soir avec le docteur et les kinés de l’Equipe de France.TROPHEE Pour la première fois depuis le début de la course, l’équipe du trophée Italien remporte la journée. Toujours en embuscade, ils ont su profiter des petites erreurs commises par le clan Français et notamment de Christophe Nambotin (GASGAS) qui chute deux fois. Nos autres français sont réguliers à l’image de Rodrig THAIN (TM) qui termine premier de sa catégorie pour la journée et conserve la tête du provisoire de la catégorie E2. Julien GAUTHIER est bien en place à la troisième position de la catégorie E1, Antoine MEO rétrograde à la 3° place du scratch lui aussi victime de quelques petites chutes. Ces résultats permettent au Trophée Français de conserver la première place. Résultats Trophée en attente de validation du jury au cumul des 4 jours – 1- France – 2- Italie à 4’26” – 3- Australie à 16’31JUNIORSecond au provisoire, l’équipe des juniors a connu une quatrième journée un peu difficile avec la blessure au genou d’Adrien METGE (HUSQVARNA) puis une chute dans l’avant dernière spéciale de Yannick BOSSI (TM) permet aux Espagnols de creuser l’écart. Nouvelle recrue de l’équipe Junior Sébastien BOZZO (HUSQVARNA) nous parle de ses 6 jours.Sébastien, ce sont tes premiers 6 jours comment s’est passée ton intégration dans l’équipe ?Bien puisque on se connaît déjà tous, on a un bon feeling donc pas de soucis particulier. Nous sommes ensemble toute l’année que ce soit sur le Championnat de France ou sur les stages du collectif espoir avec Fred Lambert notre entraîneur.Pour les 6 jours tu as changé de cylindrée, pourquoi ?En fait on a joué la fiabilité, les 6 jours c’est long et un 2T est plus facile à mécaniquer. En ce qui concerne le pilotage, désormais je me sent bien sur la moto. Les deux premiers jours ont étaient difficiles, on a peaufiné les réglages jusqu’à ce que je me sente à l’aise pour retrouver l’attaque.Aujourd’hui vous êtes second derrière l’Espagne, il reste une journée et le cross final, tu crois que c’est possible d’aller les chercher ?A la régulière ca va être dur car ils sont rapides, après on sait que la course n’est finie qu’à l’arrivée du cross final, donc ….. On doit se concentrer pour ne pas chuter comme aujourd’hui et laisser partir des secondes à chaque spéciale. Adrien (Metge) est blessé au genou il va finir tant bien que mal les 6 jours mais du coup, Fortu, Bossi et moi nous n’avons plus droit à l’erreur. Résultats Juniors en attente de validation du jury au cumul des 4 jours – 1- Espagne – 2- France à 2’01” – 3- USA à 4’41 FEMININESLudivine, toujours en tête chez les filles ?Oui on a même creusé encore l’écart aujourd’hui.Une semaine qui se passe bien alors ?Oui mais c’était éprouvant ce quatrième jour, une liaison déjà difficile hier et énormément détruite aujourd’hui. En plus on devait avoir un CH plus serré que la veille donc on a roulé plus fort. Au final c’est pour rien puisqu’ils nous ont rajouté 5 mn. Quelle est la pilote la plus dangereuse chez les Suédoises ? Il s’agit de Sandra Adriansson qui me colle de près mais j’ai mis plus de gaz que d’habitude et du coup elle part à la faute à plusieurs reprises ce qui permet à l’équipe d’avoir une bonne avance avant la cinquième journée. Et demain ? On va faire les comptes tout à l’heure pour voir précisément où nous en sommes et la journée s’annonce encore difficile avec du sable dans les nouvelles spéciales de la boucle 3 du 5° jour. En position de force, l’équipe féminine conforte son avance. Résultats Féminines en attente de validation du jury au cumul des 4 jours – 1- France – 2- Suède à 9’03” – 3- Australie à 12’25 Demain les pilotes vont retrouver un nouveau circuit, avec une spéciale en bordure du fleuve Mondego avant de repartir sur une spéciale en sable et finir la boucle sur la cross test déjà roulée ces deux derniers jours. Comme toutes les fins d’après midi la journée se finira sur la spéciale de la plage. Le service communication pour la Fédération Française de Motocyclisme Crédit photos : Vincent Bedos