Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

TM XCENTRIC FRANCE – SAMEDI NOIR ET DIMANCHE EN DEMI-TEINTE

Teams / Pilotes

Après un démarrage en trombe à Privas, le team espérait poursuivre dans la même voie pour cette 2e manche du Championnat de France d’enduro à Bar-sur-Seine (10). Les aléas sportifs en ont décidé autrement.  Après un samedi noir, l’équipe a redressé la barre dimanche, mais le bilan n’est pas au niveau des objectifs. 

Tout se présentait pourtant plutôt bien ce week-end à Bar-sur-Seine. On connaît désormais le savoir-faire du moto-club : organisation rodée, paddock en centre ville, parcours suiveur fléché, tous les ingrédients étaient réunis pour une belle course… Une averse providentielle vendredi a épargné un week-end poussiéreux aux pilotes et les conditions météo ont été parfaites.

La journée de samedi a plutôt bien commencé pour Romain Boucardey qui pointait en 3e position à la fin du premier tour en E2 avec des chronos solides. Mais, dans la spéciale en ligne du 2e tour, il se sort et finit dans un arbre… Se plaignant, entre autres, de douleurs abdominales, la course de Romain s’est arrêtée dans cette ligne. Il n’a pas pu prendre le départ non plus dimanche. La déception est grande pour le Lozérien qui était bien parti pour un podium et qui voit s’évanouir tout espoir de bien figurer au classement final avec deux journées blanches.

En E3, Kévin Rohmer a réalisé une entame de course correcte, accroché au bon wagon, et proche de ce que l’on attend de lui. Mais Kévin est également parti à la faute dans la spéciale en ligne, qu’il a terminé au ralenti, prenant 2mn30 de retard sur la tête de course. Un écart impossible à rattraper. Sa 8e place n’est pas à la hauteur de ses possibilités. 

Comme si la loi des séries avait décidé de s’intéresser au team, Quentin Delhaye de Maulde, de retour à la compétition après un mois de repos sans entraînement, a également sérieusement chuté dans la spéciale… en ligne lui aussi, mais un tour plus tard que ses coéquipiers. 5e à l’issue du 1er tour, sur un terrain glissant qu’il n’affectionne pas, la journée s’annonçait prometteuse. Mais sa chute dans la ligne, sur un excès de fougue, l’a relégué en queue de peloton, avec près de 4 minutes perdues ! Il finit à la 14e place en Junior. 

Après une telle journée, un débriefing s’imposait pour rappeler les objectifs de la structure. 

Dimanche, en l’absence de Romain, parti pour des examens médicaux, Kévin et Quentin ont pris le départ avec l’objectif de bien faire. En E3, Kévin a conclu en 4e position, et montré des belles choses tout au long de la journée. Il apprivoise sa machine et cela va de mieux en mieux. En Junior, Quentin a terminé 6e de la journée après avoir un peu marqué le pas dans le 3e tour. Après un mois sans rouler, la fatigue s’est faite sentir sur cet enduro. Il a encore besoin de temps pour retrouver le rythme sur une journée de course entière.

Place maintenant au GP d’Italie où s’aligneront Kévin Rohmer et Quentin Delhaye de Maulde, qui étrennera pour l’occasion sa 125cc. Quant à Romain Boucardey, les examens sont plutôt rassurants. Le scanner abdominal a décelé des hématomes mais pas de lésion plus grave, et les radios ont révélé une contusion osseuse à la main, mais pas de fracture. Il sera de retour sur la moto rapidement.