Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
27 - 28 juillet 2019
SAINT-PALAIS

communiqués
30.03.19.
SAINT-PALAIS (64) – LE PAYS BASQUE NOUS OFFRE UNE MAGNIFIQUE OUVERTURE

Le Championnat de France d’Enduro 24MX millésime 2019 est bel et bien lancé. Orchestré de main de maitre par l’équipe de bénévoles du Moto Club des 2 Gaves, cette première journée de course a été un succès. Un soleil radieux a inondé la ville de Saint-Palais et ses environs et a donné à l’épreuve l’éclat qu’elle mérite. De nombreux spectateurs se sont amassés aux abords des spéciales pour assister à cette première journée de course. Ils n’ont pas été déçu tant le spectacle a été au rendez-vous.
La liste des pilotes engagés laissait présager des courses serrées, et ça a été le cas. Chaque catégorie a connu son lot de bagarres et de rebondissements, avec, au final, des écarts au chrono plus serrés que ceux constatées la saison précédente. 
Au final, les pilotes à atteindre les premières marches du podium ont des noms bien connus. Jérémy Tarroux renoue avec la victoire en E1, Loïc Larrieu s’impose en E2 et Christophe Nambotin gagne la catégorie E3. Chez les juniors, Antoine Cricq,  Till De Clercq et Neels Theric s’imposent respectivement en JE1, JE2 et JE3. Enfin chez les femmes, victoire de le tenante du titre Justine Martel, et Sherco remporte la journée catégorie constructeur.   

 

CATÉGORIE E1

Julien Gauthier (Yamaha-B2R) était de loin celui qui avait la plus lourde pression sur les épaules ce matin dans la catégorie E1. L’auvergnat, champion en titre, doit tout faire pour honorer le numéro 1 qui orne sa moto et conserver sa couronne cette saison. Parti dans la première vague, il s’est imposé d’emblée et pointait en tête à la fin du premier tour. Non loin derrière, Jérémy Tarroux (Sherco) a vite retrouvé ses automatismes et a commencé à remonter petit à petit sur le pilote Yamaha. Il a finalement pris le leadership à la mi-course pour ne plus le lâcher. Il l’emporte donc aujourd’hui et signe une belle revanche sur une saison passée qu’il avait du quitter prématurément sur blessure. 

Derrière les deux hommes, la lutte pour l’ultime place sur le podium a opposé deux générations. Celle de Manu Albepart (Yamaha- B2R) qui a l’une des plus longues carrière d’enduriste du paddock, à celle de Thomas Dubost, le pilote officiel KTM France qui devenait champion de France Junior en 2017. Avantage à la jeunesse pour aujourd’hui avec un break réalisé par Dubost à la fin du second tour. Un avantage d’une poignée de secondes qu’il saura conserver et étoffer jusqu’à la fin. Albepart est quatrième. Cinquième du jour, Rodrig Thain (Honda-ORC) a montré qu’il avait toujours un bon coup de gaz et qu’il allait falloir se méfier de lui cette saison.

 

CLASSEMENT E1

–1/ Jérémy Tarroux

- 2/ Julien Gauthier

- 3/ Thomas Dubost

 

CATÉGORIE E2

Fort des titres de champion de France qu’il empile depuis des années, la nouvelle recrue du team TM Racing, Loïc Larrieu, partait ce matin avec le statut d’ultra favori de la catégorie E2. Un statut qui n’a pas empêché Hugo Blanjoue (KTM France), de venir lui prendre la toute première spéciale du jour. Le champion de France Junior E2 en titre découvrait la catégorie Elite mais n’a visiblement pas été impressionné. Il signe une entrée en matière exceptionnelle en enchainant les très bons chronos.

Cependant le patron est resté le patron et Loïc Larrieu a vite réagi et a repris dès le second tour les commandes de la catégorie, jusqu’à la fin de la journée qu’il remporte. Hugo Blanjoue monte sur la seconde marche, avec un retard de 30 secondes. Théo Espinasse (Sherco) , lui aussi transfuge de la catégorie Junior (titré champion JE1 la saison passée), prend la 3ème place.

On comptait sur l’ ardéchois Antoine Basset (Atomic-Moto – Husqvarna) pour venir se mêler à la lutte pour la victoire, ça n’a malheureusement pas pu se produire. Victime d’une casse de sa chaine dans la SP3 du premier tour, il y concède plusieurs dizaines de minutes et toutes chances de se battre pour un podium.

 

CLASSEMENT E2

- 1/ Loïc Larrieu

- 2/ Hugo Blanjoue

- 3/ Théo Espinasse

 

CATÉGORIE E3

Exactement comme dans la catégorie E2, le leader incontesté depuis plusieurs saison de la catégorie des grosses cylindrées, Christophe Nambotin (GasGas) n’est pas parvenu à ouvrir le bal en remportant la première spéciale du jour. C’est Jérémy Miroir (Sherco Academy) qui posait son nom en tête du classement à l’issue de ce premier secteur. Une domination de courte durée, car le normand remettra les pendules à l’heure dès la SP2, spéciale en ligne dans laquelle il est intouchable. Il prendra le contrôle de la course sans toutefois creuser les écarts dont il avait l’habitude. Il s’impose à l’issue des 9 chronos avec une avance de 22 secondes sur le second.  

Anthony Geslin (Beta), le pilote basque qui joue de fait à domicile ce week-end a su profiter lui aussi de la spéciale en ligne du premier tour pour passer devant Miroir et prendre cette seconde place qu’il a tant occupé la saison passée. C’est donc sur cette marche qu’on le retrouve une nouvelle fois ce soir.

Et c’est David Abgrall, le pilote breton du team BETA Oxmoto qui complète le podium. Miroir, victime d’un problème mécanique, ne parvient pas à défendre ses chances et doit céder le dernier accessit au breton.

 

CLASSEMENT E3

- 1/ Christophe Nambotin

- 2/ Anthony Geslin

- 3/ David abgrall

 

CATÉGORIE JUNIOR

Du coté des Juniors E1, on retrouve trois pilotes ce soir en moins de 15 secondes. Le meilleur d’entre eux, Antoine Cricq (Honda-ORC) a fait la course la plus solide. En tête à l’issue du premier tour, il a su contenir les assauts de ses concurrents et offre ce soir sa première victoire de la saison au team ORC managé par Matthias Bellino. Longtemps second, Nathan Bererd (Dafy Moto), champion espoir sortant, se fait finalement passer par Robin Filhol (Sherco Academy) dans la seconde moitié de course. Filhol est second, Bererd troisième. 

En Junior E2, la nouvelle recrue d’ Eric Bernard dans le team Husqvarna France, Till Declercq, a atteint son objectif. le vice-champion de France 2018 dans cette même catégorie remporte la journée, après avoir dominé d’une courte tête tout au long de la course. Le pilote de la Sherco academy Léo Le Quéré s’est battu de près avec un impressionnant Nicolas Mazieres (Atomic Moto) pour le gain de la seconde place. Malgré des chronos incroyables de Mazières, la course plus régulière du breton Le Quéré lui permet de prendre cette seconde place ce soir.  Mazières est 3ème.      

Chez les Juniors E3, Max Vial (Atomic Moto) semblait avoir course gagné. En tête jusqu’à la mi-course, il se verra contraint à l’abandon et cèdera sa place, ainsi que la victoire, à Neels Théric. Ce dernier est accompagné de Victor Wenderoth sur le podium.  

CLASSEMENT JUNIOR E1

- 1/ Antoine Cricq

- 2/ Robin Filhol

- 3/ Nathan Bererd

CLASSEMENT JUNIOR E2

- 1/ Till Declercq

- 2/ Léo Lequéré

- 3/ Nicolas Mazieres

CLASSEMENT JUNIOR E3

- 1/ Neels Theric

- 2/ Victor Wenderoth

 

CATÉGORIE FÉMININE

la championne de France en titre Justine Martel (Moto Axxe – Elite Moto 15) avait elle aussi une mission claire, confirmer la domination dont elle a su faire preuve l’année dernière 

Mission réussie pour la brivadoise qui s’impose facilement aujourd’hui avec plus d’une minute d’avance sur ses concurrentes. Une performance qui témoigne de la difficulté que vont avoir ces dernières à lui contester son rang. A ses cotés sur le podium final, Justine Geisler, qui ne cesse de progresser depuis ses début sur le championnat de France, monte sur son tout premier podium. La pilote des landes a été d’une régularité exemplaire aujourd’hui, et se voit récompensée par une belle seconde place.

Enfin, Elodie Chaplot (Sherco Academy) prend la troisième place.  

CLASSEMENT FÉMININES

- 1/ Justine Martel

- 2/ Justine Geisler

- 3/ Elodie Chaplot

 

CATÉGORIE CONSTRUCTEUR

Sherco est le premier constructeur à inscrire, cette année, son nom au sommet du classement du trophée qui leur est consacré. Le constructeur s’impose devant TM et Husqvarna.

CLASSEMENT CONSTRUCTEUR

- 1/ Sherco

- 2/ TM

- 3/ Husqvarna

 

CHALLENGE TEAM NATIONAL MORACO

Une nouvelle fois, le challenge team national Moraco verra s’affronter cette saison les meilleurs teams engagés dans les catégories nationales. A l’issue de cette première journée, c’est le MotoClub Lozérien qui s’impose et prend ainsi la tête du trophée. Ils devancent le team Dafy Moto et le team B2R.

CLASSEMENT CHALLENGE TEAM NATIONAL MORACO

- 1/ MC Lozérien

- 2/ Dafy Moto

- 3/ B2R

 

Demain,les 300 pilotes s’élanceront de nouveau à partir de 8h30 pour une seconde journée qui s’annonce une nouvelle fois rayonnante. Pour ne rien en manquer, on vous invite à suivre toutes les infos et le classement en temps réel sur le live https://www.enduro-france.fr/live/ ou sur la page Facebook Enduro-France.

Partenaires
  • Partenaires Titre
  • Partenaires Officiels
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
24MX
MoracoRTECHProgripMitasFrance EquipementFirst RacingMinervaMeca’systemScorpion
Moto Verte
Gas GasHondaBetaHusqvarnaKTMShercoTM Racing
OTSBud RacingJLMcoGoby RacingRS ProColibri SportExpotent