Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Saint Cirgues en Montagne – Dimanche

Communiqués

La petite commune de Saint Cirgues En Montagne a été le théâtre d’une manche de toute réussite. Unanimement, les pilotes ont chaleureusement félicité le Moto Club du Plateau Ardéchois qui a organisé une manche avec un parcours digne d’un mondial. La halte ardéchoise marquera les esprits pour un moment.ELITE E1Taxé la veille, Marc GERMAIN (YAMAHA) a réagi malgré une fatigue toujours présente. Sa victoire du jour en est d’autant plus appréciable et valorisante. En effet, Julien GAUTHIER (HM-Euroboost) à tout mis de son côté en quête de sa première victoire de la saison. Il a sorti la grosse attaque, mais ça ne suffira pas. Il s’approche à chaque manche un peu plus de la première marche du podium mais il lui faudra encore faire preuve de patience. Le pilote officiel KTM, Fabien PLANET victime d’un problème mécanique dans le premier tour lui enlèvera toute chance de réitérer sa victoire de la veille. Auteur d’un bon second tour, il repart à la faute dans le dernier tour et ne pourra faire mieux que 3°. ELITE E2« Monsieur 100% » continu de punir ses adversaires, la question n’est pas de savoir qui sera second mais combien de minutes va-t-il prendre, aujourd’hui c’est 3mn 26s ! Quasiment du jamais vu à ce niveau de la compétition. Johnny AUBERT (KTM) est définitivement intouchable. Comme la veille, Damien MIQUEL (YAMAHA) ne parvient pas à contrer les attaques des verts. Nicolas PAGANON (KAWASAKI PULSION) se reclasse second et Emmanuel ALBEPART lui emboîte le pas à 4s. L’élément que l’on retiendra sur cette manche c’est la « montée » réussie de Ganon sur la 450-4T. Ce dernier aura chaud en fin de journée face à son coéquipier qui finit la journée avec de bon temps. ELITE E3Les premiers mots sur le podium de Seb GUILLAUME (HUSQVARNA) seront pour son adversaire Christophe NAMBOTIN (GASGAS) qui a réalisé une journée exemplaire. Fair play comme on le sait Seb a tenu à féliciter Nambot devant le public venu en masse assister à l’arrivée.Pour Seb c’est une journée à oublier, dès la première spéciale il heurte un cailloux qui casse son disque de frein avant, résultat il finit la spéciale au ralenti mais assure quand même une troisième place. A ce moment-là, il sait que ce sera difficile de revenir sur un Nabot survolté. Rien n’y fait, Nambot fait la course seul en tête. Il ne lâchera qu’une seule spéciale. Pour achever sa journée noire Seb sortira de la SP2 du dernier tour sans étrier de frein arrière ! Yannick BOSSI (TM) finira le premier tour en seconde position sachant très bien que cette place était provisoire face aux ogres du E3. Bossi positive en voyant ses temps de spéciales se rapprocher peu à peu de Seb et Nambot. JUNIORLa hiérarchie change chez les jeunes. C’est le pilote HMC qui remporte sa première journée de la saison. Les temps serrés des premières spéciales obligent Jeremy JOLY (HM-Euroboost) a accélérer le rythme mais à force, il part à la faute. Benoît FORTUNATO (YAMAHA HMC) en profite alors pour enfoncer le clou et ainsi monter sur la plus haute marche du podium au cumul des spéciales de la journée et des deux jours. L’abandon de Romain BOUCARDEY (KTM) après la SP1 profite au local de l’étape Alexandre QUEYREYRE qui avec son physique de rugbyman n’a pas flanché face aux conditions de course hyper exigeantes. CHAMPIONNAT CONSTRUCTEURKTM remporte le trophée constructeur grâce au doublet d’Aubert et à la victoire de Planet le samedi. KTM conforte ainsi sa première place au classement provisoire.