Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

SAINT-AGREVE – JOUR 1

Communiqués

C’est dans la petite ville de Saint-Agreve, et à l’initiative de son Moto Club, le MC Les Razmottes, que se déroulait aujourd’hui la première journée de la 3ème manche du Championnat de France d’ Enduro 24MX. C’est la première fois que ce petit coin d’ Ardèche accueillait une épreuve du France, mais surement pas la dernière tant les compliments pleuvaient à l’arrivée. Au delà d’avoir réalisé un travail exemplaire, il ont réussi à conjurer le sort qui s’acharnait sur l’enduro cette saison….pas une seule goutte de pluie de la journée.    

Des conditions idéales qui ont permis aux nombreux spectateurs présents de profiter de bagarres exceptionnelles.

Le championnat se relance en E1 avec la nouvelle victoire de Marc Bourgeois qui revient sur Julien Gauthier qui n’a pu faire mieux que 3ème. En E2 Loïc Larrieu donne un coup au moral de ses concurrents en s’imposant malgré une blessure à un doigt. Jérémy Joly remporte le E3 et fait un tout petit break sur Basset. Chez les juniors, première victoire d’ Anthony Geslin, qui s’est jouée dans le dernier chrono.

Enfin, la catégorie féminine voit la victoire d’ Audrey Rossat.

 

CATÉGORIE E1

Inquiet avant le départ à cause d’un poignet douloureux, Julien Gauthier (Yamaha B2R) réalise malgré tout  la meilleure entame de course chez les E1 en prenant la tête à l’issue des 2 premiers chronos. Une domination qui ne durera pas. Il perd du temps dans la SP3 et laisse les commandes à Romain Boucardey (Yamaha Ridercamp).

Le lozérien, que l’on voit sur les podiums depuis le début de saison mais qui n’avait pas encore montré une vitesse suffisante pour jouer la gagne, a frappé fort aujourd’hui et a réussi à conserver la tête de course jusque dans la dernière spéciale.

Dans ce dernier chrono, il ne parvient pas à résister au retour de Marc Bougeois (Yamaha – Outsiders) qui signe ce soir la victoire, sa seconde consécutive après l’épreuve de Chemillé.

Boucardey, second, réalise tout de même son meilleur résultat de la saison.

Derrière ce trio, Jérémy Carpentier (EC2M) a retrouvé son ex-rival du Junior Théo Bolley (TM-Racing). Ils se classent respectivement 4ème et 5ème.

CLASSEMENT E1

–1/ Marc Bourgeois

– 2/ Romain Boucardey

– 3/ Julien Gauthier

 

CATÉGORIE E2

En E2, c’est Jérémy Tarroux (Sherco) qui tirait le premier ce matin en s’imposant sur les 2 premières spéciales. Une domination controversée très rapidement par un Loïc Larrieu intraitable qui va imposer sa 450 Yamaha dans 6 des 9 chronos du jour, malgré un doigt blessé. Une performance qui lui permet de creuser un petit écart au championnat et d’aborder les journées suivantes avec sérénité.

Tarroux cédera également face à la pression de Mathias Bellino (Husqvarna). Il perd de précieuses secondes en se bloquant dans la SP8  et doit se contenter de la 3ème place. Bellino est second.

Au pied du podium, on retrouve Pierrick Roncin (Kawasaki), 4ème après s’être imposé face à Alexis Berepion (KTM), 5ème.

CLASSEMENT E2

– 1/ Loïc Larrieu

– 2/ Mathias Bellino

– 3/ Jérémy Tarroux

 

CATÉGORIE E3

Jérémy Joly (KTM) l’emporte aujourd’hui et prend un ascendant psychologique sur son plus proche concurrent pour le titre, Antoine Basset (KTM). Les 2 hommes ont une nouvelle fois fait la course au coude-à-coude, et ne sont départagés au final que par 4 secondes.

Un duel auquel est venu se mêler Romain Dumontier (Yamaha) qui aurait pu prétendre à mieux que la 3ème place du jour. Auteur d’un meilleur temps dans la SP4, le normand a fait une très belle seconde moitié de course, affichant une vitesse qui flirtait avec celle des 2 leaders. A la vue de ses progrès, on peut facilement imaginer qu’il gravira les marches qu’il lui manque avant la fin de la saison. Pourquoi pas demain?

Les pilotes BETA Manu Albepart et Pierre Vissac prennent respectivement les 4ème et 5ème places.

CLASSEMENT E3

– 1/ Jérémy Joly

– 2/ Antoine Basset

– 3/ Romain Dumontier

 

CATÉGORIE JUNIOR

Encore des rebondissements chez les Juniors. On a cru une grande partie de la journée que Jérémy Miroir allait signer aujourd’hui sa première victoire de la saison. En tête tout au long des deux premières boucles, l’officiel Husqvarna a compté jusqu’à une dizaine de secondes d’avance sur Kirian Mirabet (Sherco Academy) second. Seulement les choses changent très vite dans cette catégorie, notamment quand les spéciales sont courtes comme aujourd’hui. Un mauvais chrono dans la dernière spéciale le relègue à la 3ème place.

C’est le pilote de l’armée de terre EEAT et actuel leader du provisoire Anthony Geslin qui l’emporte finalement. Il profite de sa parfaite régularité pour prendre une avance de 11 points au provisoire sur Mirabet, second du jour.

David Abgrall (EEAT-Yamaha) manque le podium pour 7 dixièmes de seconde, il finit 4ème.

Malgré une vitesse très convaincante (il remporte 4 spéciales aujourd’hui) Théo Espinasse (Sherco Academy) chute dans la SP2 du second tour et ne parvient qu’à prendre la 5ème place.

CLASSEMENT JUNIOR

– 1/ Anthony Geslin

– 2/ Kirian Mirabet

– 3/ Jérémy Miroir

 

CATÉGORIE FÉMININE

Chez les filles,on a assisté ce matin à la belle performance de Valérie Roche (Sherco Academy). En tête durant tout le premier tour, elle est parvenue à bousculer le duo qui truste la tête de course depuis le début de la saison.

Une performance qui ne sera malheureusement récompensée que par une 3ème place, à cause d’un mauvais chrono à l’entame du second et dernier tour.

Juliette Berrez et Audrey Rossat n’en demandait pas tant, elles s’emparent alors du commandement de la course et se battront jusqu’à l’ultime chrono pour la gagne. Avantage Rossat qui fait une meilleure fin de course et s’impose à Berrez pour 2 secondes.

CLASSEMENT FÉMININES

– 1/ Audrey Rossat

– 2/ Juliette Berrez

– 3/ Valérie Roche

 

CATÉGORIE CONSTRUCTEUR

Avantage à Yamaha qui signe une série de victoires dans cette catégorie et prend le large au classement provisoire. Les artisans de cette victoire ont tous deux gagné la journée dans leur catégorie, Marc Bourgeois en E1, et Loïc Larrieu en E2.

CLASSEMENT CONSTRUCTEUR

– 1/ YAMAHA

– 2/ HUSQVARNA

– 3/ SHERCO

 

TROPHÉE MORACO ELITE

 Le plus rapide aujourd’hui sur la spéciale en ligne a été Loïc Larrieu. Le pilote Yamaha excelle dans cet exercice et a fait un pas de géant vers la prime promise par la MORACO au vainqueur de ce trophée.

Demain, on devrait une nouvelle fois être épargné par le mauvais temps, de quoi ravir les spectateurs qui étaient déjà très nombreux aujourd’hui. Pour toutes les infos, restez connectés dès 8h30 sur la page Facebook Enduro France et sur le live  https://enduro-france.a3web.fr/live/