Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

SAINT-AGREVE (07) – RETOUR EN ARDECHE

Communiqués

Dans une semaine, le Championnat de France d’ Enduro 24MX fera son retour en Ardèche. Après le succès de l’épreuve de Privas lors de l’ouverture la saison passée, c’est cette fois-ci la ville de Saint-Agrève qui accueillera la caravane de l’enduro.

C’est le Moto Club Les Razmottes, jeune association devenue Moto Club il y a à peine 2 ans, mais déjà à l’origine de plusieurs enduros de ligue, qui aura à charge d’organiser cette 3ème épreuve. Epreuve qui nous fera basculer dans la seconde moitié du championnat. Au cœur de la vallée de l’ Eyrieux et avec un départ donné à plus de 1000 métres d’altitude, le tracé préparé avec soin par Thibaut Costechareyre, président du club, et toute son équipe de bénévoles, ne sera pas de tout repos.

Au programme un parcours de 77 kilomètres avec le dénivelé qu’implique un paysage de moyenne montagne et une nature de sol très rocailleuse. Si elle ne présente rien d’infranchissable, la boucle (que parcourront 3 fois les pilotes Elites et 2 fois les nationaux) n’en sera pas moins physique et usante.

 

Le profil du parcours : (Elite : 3 tours / Nationaux : 2 tours)

Heure du premier départ : 8h30

Départ – Paddock A/B – Saint-Agrève (GPS – 45“00’35.76 N / 004“24’02.52 E )

Liaison 45′

Spéciale 1 (GPS – 45“01’54.55 N / 004“25’26.32 E): L’ Hermet – Spéciale banderolée sur prairie et passage dans une carriére avec franchissements naturels –– Durée estimée : 5 min.

Liaison 10′

CH1 – Ravitaillement Paddock A/B – Saint-Agreve (GPS – 45“00’22.86 N / 004“24’06.95 E)

Liaison 8′

Spéciale 2(GPS – 44“59’17.07 N / 004“23’50.71 E) : Lieu-dit la Roche – Spéciale banderolée – 90% prairie et 10 % sous-bois. Léger denivellé et quelques sauts naturels. Durée estimée : 5 min.

Liaison 30′

Spéciale 3 – (GPS – 44“56’00.02 N / 004“23’44.54 E) : Saint-Martin. Spéciale typée extrême naturelle, très vallonée et entièrement en sous-bois – Durée estimée : 5 min.

Liaison 30′

CH2 – retour paddock -Ravitaillement

 

Cette course marquera donc le milieu de saison et sera l’occasion pour les leaders d’affirmer un peu plus leur avantage et de se positionner confortablement pour la fin de saison, ou bien à l’inverse l’occasion pour les outsiders de recoller au haut du classement pour garder toutes les chances de pouvoir être titrés. C’est vrai notamment pour les catégories E1, E2 et Junior dans lesquelles Julien Gauthier (Yamaha B2R), Loïc Larrieu (Yamaha Outsiders) et Anthony Geslin (EEAT) possèdent respectivement quelques longueurs d’avance. En revanche, les catégories E3 et féminines, animées par les duels Jérémy Joly / Antoine Basset et Juliette Berrez / Audrey Rossat sont beaucoup plus serrées.

 

Catégorie E1 :

Fort de son excellent début de saison, Julien Gauthier (Yamaha-B2R) se présentera en Ardêche en tête de la catégorie des petites cylindrées avec une avance de 14 points au provisoire sur Marc Bourgeois (Yamaha-Outsiders), second. Ce dernier, champion de France en titre, aura attendu la 4ème journée de course pour monter sur la plus haute marche du podium. Un réveil tardif mais qui promet une seconde moitié de saison haletante.

D’autant qu’à seulement 3 points de Bourgeois, on retrouve Romain Boucardey (Yamaha Ridercamp) qui possède lui aussi la vitesse pour jouer la gagne.

L’épreuve de Chemillé a également mis en lumière la bonne forme du pilote EC2M Honda Jérémy Carpentier, qui avait réussi à prendre la seconde place, prouvant sa légitimité à candidater aux podiums cette année.

 

Catégorie E2 :

Chez les E2, cette épreuve de Saint-Agrève va être capitale. Elle peut donner l’occasion à Loïc Larrieu (Yamaha-Outsiders), actuel leader du provisoire, d’enfoncer le clou et de prendre le large au classement provisoire. Il compte actuellement 7 points d’avance sur Jérémy Tarroux (Sherco) et 10 sur Mathias Bellino (Husqvarna).

Ce dernier semble avoir vaincu ses démons en s’imposant de belle manière lors de la manche espagnole du championnat du monde, il y a 2 semaines, et fera tout pour combler son retard. Tarroux quant à lui ne dispute pas le mondial mais a fait du Championnat de France sa priorité. Il est monté 4 fois sur la seconde marche du podium cette saison, mais l’on sait qu’il a la vitesse pour aller chercher sa première victoire, peut-être le week-end prochain ?

 

Catégorie E3 :

Le suspens est à son comble en E3. Revenu à une encablure de Jérémy Joly (KTM) lors de la dernière épreuve grâce à un beau doublé, Antoine Basset (KTM) jouera quasiment à domicile, dans des paysages ardéchois qu’il affectionne. Une bagarre qui s’annonce prometteuse.

Derrière eux, Romain Dumontier (Yamaha) n’a pas manqué un podium depuis le début de la saison et pointe en 3ème position à 10 longueurs de Basset, il pourrait être la surprise du week-end.

Egalement candidats à un coup d’éclat, les 2 pilotes engagés par Beta, Pierre Vissac et Manu Albepart. Ce dernier, champion de France en titre, aura à cœur d’effacer un début de saison trop timide.

 

Catégorie Junior :

Comme on en a pris l’habitude depuis plusieurs saisons, la catégorie junior sème un vent de folie sur ce championnat. Le tableau du classement regorge de jeunes talents et il est quasi impossible de prédire d’une course sur l’autre quels seront les pensionnaires du podium, tant le niveau est homogène.

C’est le pilote basque de l’EEAT Anthony Geslin qui se présentera à Saint-Agrève en leader, après avoir pris le meilleur sur Kirian Mirabet (Sherco Academy) lors de l’épreuve précédente. Les coéquipiers de Geslin, David Abgrall et Jean-Baptiste Nicolot occupent les 3ème et 4ème place du provisoire. Nicolot ne pourra malheureusement pas défendre cette place car il vient de se blesser au grand prix d’ Italie et doit mettre un terme à sa saison.

Toujours en course pour un podium final, il faudra aussi compter sur des pilotes tels que le jeune pilote TM Quentin Delhaye DeMaulde (qui a déjà une victoire à son compteur), l’officiel Husqvarna Jérémy Miroir ou bien encore Valérian Debaud (Yamaha – Dumontier racing)

 

Catégorie féminine :

Toujours une stricte égalité de points dans la catégorie féminine entre Juliette Berrez (Yamaha) et Audrey Rossat (KTM) qui ne se lachent plus et partagent le leadership. Elles alternent victoires et secondes places, ne laissant que l’ultime marche du podium à leurs concurrentes. Marche que se sont partagées jusqu’à présent Justine Martel (KTM), Valérie Roche (Sherco Academy) et Tracy Morandin (Yamaha).

 

Pour ne rien manquer de cette troisième manche du Championnat de France d’Enduro 24MX, rendez-vous sur le live www.enduro-france.fr et suivez l’actualité sur la page facebook Enduro-France.