Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Saint-Agrève (07) – JOUR 1

812 – st agrève (07) – les razmottes
Communiqués

Malgré la multitude d’embuches avec lesquelles le Moto Club Les Razmottes a du composer pour parvenir à organiser cette seconde épreuve du Championnat de France d’Enduro 24MX, l’équipe de bénévoles emmenée par Thibault Costechareyre est parvenu à rendre une copie parfaite. Rien ne leur aura été épargné, jusqu’aux trombes d’eau tombées hier sur cette jolie ville ardéchoise de Saint-Agrève.

Ils ont malgré tout su relever ce défi et c’est une belle journée d’enduro que nous avons pu vivre aujourd’hui. Comme lors de l’ouverture de la saison au Puy,  il y a encore eu beaucoup de bagarres. Les spéciales étaient magnifiques et techniques, elles ont menés de nombreux pilotes à la faute. Pas les leaders des 3 catégories Elite qui bétonnent ce soir leurs positions, mais les catégories Juniors célèbrent chacune un vainqueur inédit ce soir.    

Au sommet de la boite, on retrouve ce soir Jérémy Tarroux qui remporte le E1, Loïc Larrieu qui s’impose chez les E2, et le belge Antoine Magain qui gagne en E3. Du coté des Juniors, c’est Nathan Bererd qui gagne le JE1, Luc Fargier s’impose chez les JE2 et le basque Killian Irigoyen qui l’emporte en JE3. Justine Martel conforte sa place de leader chez les féminines en s’adjugeant une nouvelle victoire.
 

CATÉGORIE E1

Il aura tout essayé pour tenter de renverser la vapeur, cela n’aura pas suffit. Christophe Nambotin (KTM), second du classement provisoire E1, faisait d’emblée part de ses intentions de revanche à Jérémy Tarroux (Sherco Factory) en remportant le tout premier chrono du jour. Une avance qu’il ne parviendra pas à garder bien longtemps puisque c’est le pilote tarnais qui vire en tête à la fin du 1er tour, pour quelques dixièmes seulement. Une avance qui va considérablement s’accroitre dans la SP4, Nambotin y laisse une dizaine de secondes. Il ne parviendra plus alors à refaire son retard, c’est Jérémy Tarroux qui s’impose ce soir, sa 3ème victoire consécutive. Nambotin, second, compte désormais 9 points de retard sur le leader au provisoire. 

A la 3ème place de la catégorie, on retrouve le pilote de la Sherco Acaemy, Antoine Criq. Faisant ses débuts chez les Elites, le champion de France Junior 1 en titre a fait une course solide et parvient à tenir à distance (pour une poignée de secondes) son rival, avec qui il partage le même nombre de points au provisoire, Valerian Debaud (ORC – Honda). Il monte donc sur la troisième marche du podium et prend un petit avantage sur Debaud. 

A noter la présence de Julien Gauthier au départ ce matin. Venu faire une pige au guidon d’une 125 Fantic sous les couleurs B2R, le champion de France E1 en titre arborait la plaque numéro 1, que l’on n’avait pas eu le plaisir de voir jusqu’à maintenant. 3ème temps des deux première spéciale, il n’a cependant pas pu défendre ses chances jusqu’au bout de la journée et prend une 5ème place finale.

CLASSEMENT E1

–1/ Jeremy Tarroux

– 2/ Christophe Nambotin

– 3/ Antoine Criq

 

CATÉGORIE E2  

Il en est de même pour la catégorie des mid-sizes que pour celle des E1. Il y a un leader bien en place, pas prêt à céder un bout de terrain à ses adversaire. Dans le rôle du patron E2, Loïc Larrieu (TM Racing X-Centric) a une nouvelle fois dominé la course, signant le meilleur cumul de temps, toutes catégories confondus. Une troisième victoire de rang pour le sudiste qui lui permet de faire un grand pas vers un nouveau titre de champion de France. Nous sommes exactement à la moitié de la saison et il pointe en tête avec 11 points d’avance sur Christophe Charlier (OxMoto – BETA). Ce dernier eu beaucoup de mal à rentrer dans sa course aujourd’hui. Il termine son premier tour avec des temps très en-deça de ses chronos habituels, aux alentours de la sixième place. Heureusement, le corse a de la ressource et a vite retrouvé son rythme pour finalement parvenir à monter sur la troisième marche du podium. 

Malgré ses efforts, il n’est pas parvenu à recoller à Théo Espinasse, qui ne cesse de progresser au fil des courses. Le pilote aux couleurs de Sherco Factory a encore impressionné par sa vitesse aujourd’hui et se voit récompensé d’une belle seconde place.  

Mention spéciale à Till Declercq, le pilote LM Racing – Husqvarna qui a fait un début de course incroyable, pointant à la seconde place à la fin du premier tour. Sa seconde moitié de course, plus en retrait, ne lui permet pas de transformer ses efforts en succès, mais il a cependant marqué les esprits. Il manque le podium pour moins de deux secondes.

 

CLASSEMENT E2

– 1/ Loïc Larrieu

– 2/ Théo Espinasse

– 3/Christophe Charlier

 

CATÉGORIE E3

En l’absence de Léo LeQuéré, pilote de la Sherco Academy qui avait été l’un des animateurs de la course au Puy, et qui s’est malheureusement blessé lors du Grand Prix de France, le pilote belge Antoine Magain (Sherco Factory) avait ce matin la voie grande ouverte pour tenter de consolider ses chances dans la course au titre. SI le tout début de course a été dominé par l’ ardéchois Antoine Basset (Atomic Moto – BETA), Magain a vite repris l’avantage et s’est imposé sur 7 des 8 chronos du jour. Une victoire qui porte son compteur à 60 points, et son avance au provisoire à 13 points. C’est Antoine Basset qui monte sur la seconde marche après une course très solide. Derrière lui, on retrouve le pilote breton David Abgrall (OxMoto – BETA) qui monte sur son tout premier podium cette saison.

.

CLASSEMENT E3

– 1/ Antoine Magain

– 2/ Antoine Basset

– 3/ David Abgrall

 

CATÉGORIE JUNIOR

C’est devenu une habitude, la catégorie Junior est celle qui nous offre le plus de suspens. Aujourd’hui, chacune des catégories a été remportée par un vainqueur inédit.

Chez les juniors 1, Nathan Bererd avait une revanche à prendre après son abandon au Puy. C’est chose faite. Le jeune pilote du team TM Racing X-Centric est parti le couteau entre les dents. Un peu trop peut-être, puisqu’il commet quelques erreurs dans le premier tour où il laisse Killian Lunier (LM Racing Husqvarna) prendre la tête. Cependant il va vite se ressaisir et remporter les 6 derniers chronos que compte la journée. Une victoire autoritaire, avec un cumul de plus de 30 secondes d’avance sur Lunier, second. Ce dernier consolide tout de même sa position de leader au provisoire, face à Antoine Alix (Dafy Enduro team), troisième du jour.   

Le junior E2 a lui aussi vu un nouveau vainqueur. Et c’est le pilote local, licencié au MC les Razmottes, Luc Fargier qui s’est imposé. Il offre une première victoire à sa nouvelle équipe, le team Laugio Racing. Il devance Isaac Devoulx, second et Julien Roussaly (Team 2B MORACO), troisième. Mauvaise opération pour le belge Eric Willems. Seulement quatrième, il perd la tête du provisoire, au profit de Julien Roussaly.

Revirement chez les Juniors E3. Après une forte domination au Puy du pilote LM Racing BETA Neels Theric, c’est cette fois-ci le basque Killian Irigoyen (Atomic-Moto – BETA) qui s’est imposé sur cette première journée au terme d’une course parfaitement maitrisée. Neels Theric est second et l’écart entre les deux hommes se réduit à 3 points au provisoire. 

CLASSEMENT JUNIOR E1

– 1/ Nathan Bererd

– 2/ Kilian Lunier

– 3/ Antoine Alix

CLASSEMENT JUNIOR E2

– 1/ Luc Fargier

– 2/ Isaac Devoulx

– 3/ Julien Roussaly

CLASSEMENT JUNIOR E3

– 1/Kilian Irigoyen

– 2/ Neels Theric

– 3/ Thomas Foucher

 

 

CATÉGORIE FÉMININE

Toujours très à son aise dans ce championnat féminin, Justine Martel (Elite Moto 15 – KTM) n’a pas failli à sa réputation et a encore assommé la concurrence.Elle monte au sommet de la boite, aux cotés d’Elodie Chaplot (Sherco Academy) seconde du jour, une position qu’elle occupe aussi au provisoire. Enfin, Marie Froment, retrouve le podium auquel elle avait gouté lors de la première journée au Puy. A la trosième place, elle consolide cette même position au classement provisoire. 

CLASSEMENT FÉMININES

– 1/ Justine Martel

– 2/ Elodie Chaplot

– 3/ Marie Froment  

 

Comme c’est de tradition à Saint-Agrève, les pilotes s’élanceront demain en empruntant le tracé à l’envers. Une particularité intéressante qui obligera les pilotes à redoubler de concentration. La météo devrait ressembler à celle d’aujourd’hui et on devrait assister une nouvelle fois à un beau spectacle. Rendez-vous dès 8h30 sur le live https://enduro-france.a3web.fr/live/ ou sur la page Facebook Enduro-France.