Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

MOIRANS-EN-MONTAGNE – JOUR 2

Communiqués

La troisième épreuve du Championnat de France d’ Enduro 24MX s’achève ce soir sur le sentiment partagé par tous d’avoir vécu un week-end de course parfait. Un grand bravo aux artisans de ce succès, les bénévoles du Moto Club de Moirans qui ont su tirer profit du magnifique décor offert par les montagnes jurassiennes pour organiser une course qui restera probablement parmi les plus belles de l’histoire de ce championnat. Ce n’était pas gagné d’avance, le paddock a essuyé une tempête vendredi soir qui a mis à mal une partie des structures mises en place. Heureusement, toute L’énergie déployé par le club pour tout remettre en ordre a permis le bon déroulement de la course. Les spectateurs ont été encore plus nombreux aujourd’hui qu’hier et l’on a assisté à une véritable fête de l’enduro, aidé par un temps idéal et une course qui a été animée tout au long de la journée.

Dans le rôle des animateurs, le surprenant suédois Mikael Persson gagne en E1, Loïc Larrieu continue a dominer sa catégorie en remportant haut-la-main le E2, et Jérémy Joly renoue enfin avec la victoire en E3. Chez les juniors, première victoire pour le champion de France Espoir 2014, Quentin Delhaye De Maulde.

 

-CATÉGORIE E1:

On le savait extrêmement rapide à la vue de son palmarès mondial, mais on ne s’imaginait pas que le jeune suédois, Mikael Persson (Yamaha), du haut de ses 20 ans, allait être capable de tenir en respect la quasi-totalité du paddock. C’est pourtant ce qu’il a fait aujourd’hui en gagnant la catégorie E1, et en réalisant le second meilleur chrono toutes catégories confondues. Il s’impose donc devant son hôte Marc Bourgeois, qui l’accueillait dans sa structure ce week-end. Loin de lui en vouloir, Bourgeois réalise aussi une belle opération en terminant second. Il conserve la tête du classement général et reprend même 4 points à son rival Julien Gauthier (Yamaha-B2R). Ce dernier, en lutte pour la seconde place une bonne partie de la journée, perdra ses chances en chutant dans la ligne. Il termine 4ème du jour après s’être fait passer par Anthony Boissiere (Sherco – Moto Pulsion) dans le dernier tour.

Classement championnat E1

– 1/ Marc Bourgeois (YAMAHA) – 111 Pts

– 2/ Julien Gauthier (YAMAHA) – 99 Pts

– 3/ Benoit Fortunato (YAMAHA) – 75 Pts

 

-CATÉGORIE E2:

Loïc Larrieu a été impérial aujourd’hui. Le pilote du team Sherco Moto Pulsion a réalisé le grand chelem. Il s’impose sur tous les chronos du jour et relègue son dauphin, Jérémy Tarroux (Sherco) à plus d’une minute, le tout de manière spectaculaire, mettant sa 300 à plat sur la moindre bosse rencontrée. Il a vraisemblablement endossé le costume laissé vide par Pela Renet et il lui va à ravir. C’est donc Tarroux qui monte sur la seconde marche du podium. Revenu chez les E2 après un début de saison difficile en E3, Jérémy retrouve petit à petit son rythme et il n’est pas impossible qu’on le voit se rapprocher de Larrieu lors des épreuves suivantes. Nicolas Deparrois (Husqvarna-Atomic Moto) complète le podium et occupe ce soir la seconde place du championnat E2.

Classement championnat E2

– 1/ Loïc Larrieu – (SHERCO-Moto Pulsion)– 108 Pts

– 2/ Nicolas Deparrois – (Atomic Moto – HUSQVARNA) – 92 Pts

– 3/ Pela Renet– (HUSQVARNA) – 80 Pts

 

-CATÉGORIE E3:

La catégorie des E3 nous a encore délivré une bonne dose de suspens aujourd’hui. Revanchard après s’être fait nettement dominé par Manu Albepart (BETA) hier, Antoine Basset (Mash) et Jérémy Joly (KTM) s’élançaient ce matin le couteau entre les dents. C’est Jérémy Joly qui rentrait le premier en spéciale et imprimait son rythme au reste de la troupe. A l’issue du premier tour, il pointait en tête avec une courte avance sur Albepart. Sur un terrain beaucoup plus sec que la veille, on pensait la victoire déjà acquise à Jérémy Joly, c’était sans compter sur la ténacité de l’auvergnat qui remontait dans le second tour, jusqu’à reprendre la tête avant l’entrée dans l’ultime chrono. Une dernière spéciale dans laquelle Joly est venu s’imposer à l’arraché et récupérer les quelques secondes qui le séparaient de la victoire. C’est donc lui qui l’emporte, moins de 2 secondes devant Albepart. Antoine Basset, resté à courte distance du duo de tête sans pouvoir réellement venir les chercher, prend la troisième place.

Au général, Albepart conserve sa première place acquise hier, mais voit Jérémy Joly revenir à un point.

Classement championnat E3

– 1/ Manu Albepart (BETA) – 96 Pts

– 1/Jérémy Joly (KTM) – 95 Pts

– 3/ Antoine Basset (Mash) – 90 Pts

 

-CATÉGORIE JUNIOR:

Première victoire aujourd’hui pour le pilote du team TM Racing Quentin Delhaye De Maulde. Il avait surpris lors de l’ouverture du championnat à Privas en prenant la seconde place de l’épreuve le Samedi alors qu’il découvrait cette catégorie. Malheureusement blessé par la suite, il n’avait plus été en mesure de rouler à son niveau. Sur le podium hier et vainqueur aujourd’hui, il prouve ainsi qu’au delà de rouler vite, il sait aussi être régulier. Une nouvelle fois second, le pilote de l’école de pilotage EC2M Jérémy Carpentier prend le large au général. Il compte 25 points d’avance sur le second et il sera très compliqué pour les autres concurrents de venir le chercher à la régulière. A la troisième place du jour, on retrouve le pilote franco-finlandais Mika Barnes (KTM). Sans faire de bruit, il monte pour la troisième fois cette saison sur le podium et occupe désormais une belle seconde place au classement général.    

Classement championnat Junior

– 1/ Jérémy Carpentier (EC2M-Honda) – 109 Pts

– 2/ Mika Barnes (KTM) – 84 Pts

– 3/ David Abgrall (EEAT-Yamaha) -76 Pts

 

-CATÉGORIE FÉMININE:

On évoquait hier la facilité avec laquelle Ludivine Puy (BETA) s’imposait dans cette catégorie féminine. Elle a malheureusement chuté aujourd’hui dans la spéciale 3 dès le premier tour et a été contrainte à l’abandon, blessée à un genou.

La situation profite à Blandine Dufrêne (KTM) qui s’impose logiquement au terme de cette journée. Elle remonte ainsi à 1 seul point de Ludivine Puy au général. On espère que les nouvelles concernant le genou de Ludivine seront bonnes et que les 2 pilotes pourront se retrouver très vite pour continuer la confrontation. Aux cotés de Blandine sur le podium, on retrouve Juliette Berrez (Yamaha) qui revient dans le tiercé de tête après son abandon d’ hier. Maud Roche (BETA) complète ce podium féminin.

Classement championnat féminine

– 1/ Ludivine Puy (BETA) – 100 Pts

– 2/ Blandine Dufrene (KTM) – 99 Pts

– 2/ Juliette Berrez (YAMAHA) – 77 Pts

 

-CATÉGORIE CONSTRUCTEUR:

La victoire dans la catégorie constructeur s’est jouée entre Yamaha et TM aujourd’hui. Avantage à la firme niponne pour seulement 5 dixièmes de seconde. Malgré une pénalité de 10 secondes dont a écopé Romain Dumontier pour avoir perdu un carton de pointage, ses chronos et ceux de Marc Bourgeois permettent à Yamaha de signer le doublé ce week-end, et de prendre la tête au classement général, en devançant Sherco de 7 points.

Classement championnat Constructeur

– 1/ YAMAHA – 181 Pts

– 2/ SHERCO – 174 Pts

– 3/ MASH – 153 Pts

 

-TROPHÉE MORACO ELITE :

En étant le meilleur performer du week-end sur la spéciale en ligne, Loïc Larrieu (Sherco Moto Pulsion) prend la tête du classement trophée MORACO. Il compte 15 points d’avance sur Marc Bourgeois et se rapproche encore un peu plus de la belle prime promise au vainqueur.

 

-Classement Trophée MORACO Elite :

– 1/ Loïc Larrieu (Sherco-Moto Pulsion) – 96 Pts

– 2/ Marc Bourgeois (Yamaha) – 81 Pts

– 3/ Pierre-Alexandre Renet (Husqvarna) – 77 Pts

 

Nous avons dorénavant passé la mi-saison, et le suspense demeure encore dans de nombreuses catégories. D’autant qu’il est possible que la prochaine épreuve, qui aura lieu à Champagne-Mouton, les 26 et 27 Septembre prochains, voit le retour des pilotes Husqvarna Mathias Bellino et Pela Renet, ainsi que Christophe Nambotin. De quoi rajouter encore un peu de piquant à cette saison qui n’en manque pas.