Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

MOIRANS-EN-MONTAGNE – JOUR 1

Communiqués

Il a été redouté toute la journée, l’orage qui a menacé le relief Jurassien a finalement épargné cette première journée de course de la 3ème épreuve du Championnat de France Enduro 24MX, à Moirans-en-Montagne. Une journée usante pour les pilotes qui ont eu à rouler sur un parcours rendu glissant par les pluies tombées dans la nuit. Mais de l’avis de tous, les paysages dont ils ont pu profiter valaient largement l’effort consenti. Côté spéciales, le spectacle était aussi au rendez-vous. Grâce au travail remarquable du moto club de Moirans, les spectateurs venus nombreux se sont régalés de l’omniprésence de motos sous leurs yeux. Ils n’avaient que quelques mètres à faire pour se rendre à pied d’une spéciale à une autre, le tout au cœur d’un un décor magnifique, une vrai réussite.

Entre les banderoles, on a assisté aux duels que l’on attendait. Bourgeois et Larrieu s’imposent en favori des catégories E1 et E2. Manu Albepart remporte le E3, et prend par la même occasion la tête de la catégorie la plus serrée du championnat. Chez les juniors, Victoire d’ Abgrall alors que Carpentier conforte son avance au championnat.

Catégorie E1

En E1, la bagarre attendue entre Marc Bourgeois (Yamaha Desjouis) et julien Gauthier (Yamaha-B2R Racing) n’aura duré qu’un tour. C’est bourgeois qui tirait le premier en s’imposant dans la première spéciale du jour. Domination de courte durée puisque Gauthier lui reprenait le leadership à l’entame du second tour pour quelques dixièmes. Malheureusement il concédera plus de 15 secondes en chutant dans la spéciale extrême du second tour, mettant fin à ses espoirs de victoire. C’est donc Marc Bourgeois qui s’impose. Gauthier conserve tout de même sa seconde place.

Derrière eux la troisième marche du podium revient au suédois Mikael Persson. Engagé sur une 250 du team Yamaha Desjouis, le leader de la catégorie youth cup en mondial est venu faire une pige sur le Championnat de France et ne s’est pas contenté de faire de la figuration. Il s’est même payé le luxe de gagner tous les chronos du dernier tour. Il pourrait être un candidat à la victoire demain. A suivre…

Classement E1

–1/ Marc Bourgeois

– 2/ Julien Gauthier

– 3/ Mikael Persson

 

Catégorie E2

Sans surprise, c’est Loïc Larrieu (Sherco – Moto Pulsion) qui remporte aujourd’hui la catégorie E2. Comme le faisait Pela Renet avant sa blessure et son forfait, Loïc n’a laissé aucune chance aux autres pilotes et s’est imposé sur 8 des 9 spéciales du jour, cumulant plus d’une minute d’avance sur le second. Cette victoire lui permet de prendre la tête du classement E2.

La seconde place a été nettement plus disputée et a changé de mains à plusieurs reprises durant la journée.D’abord occupée par Romain Boucardey (TM Racing), elle a ensuite été prise par Nicolas Deparrois (Husqvarna – Atomic Moto), avant le retour en force de Jérémy Tarroux (Sherco). Ce dernier a eu du mal à imposer sa grosse 450 sur les spéciales très glissantes du premier tour, mais s’est vite repris pour monter au final sur la seconde marche du podium, un quinzaine de secondes devant Nicolas Deparrois, 3ème.

Classement E2

– 1/ Loïc Larrieu

– 2/ Jérémy Tarroux

– 3/ Nicolas Deparrois

 

Catégorie E3

Le discret Manu Albepart (BETA) a encore fait parler de lui aujourd’hui. Il signe la victoire chez les E3 après avoir passé toute la journée en tête. Il prend par la même occasion les commandes du classement général de la catégorie la plus disputée cette saison.

Derrière, c’est le duo Antoine Basset (GasGas) Jérémy Joly (KTM) qui a animé la course, se battant pour la seconde place sans jamais réussir à revenir sur l’auvergnat. Pour à peine plus d’une seconde, c’est Jérémy Joly qui remporte le duel et prend la seconde place. Basset, 3ème, partage désormais la seconde place du général avec Joly.

Classement E3

– 1/ Manu Albepart

– 2/ Jérémy Joly

– 3/ Antoine Basset

 

Catégorie Junior

Victoire inédite aujourd’hui en Junior. C’est le militaire David Abgrall (EEAT-Yamaha) qui remporte la journée. Il était déjà monté sur le podium à Privas, avait signé un podium en mondial en catégorie youth cup, mais n’avait encore jamais remporté de victoire sur son championnat national. C’est chose faite pour ce talentueux pilote qui réalise une très belle saison. Il vient d’ailleurs d’être sélectionné pour représenter la France aux prochains 6 jours. Il gagne ici au terme d’une course qui aura été extrêmement serrée.

Dans sa roue, Jérémy Carpentier (EC2M-Honda) prend une seconde place qui, si elle ne le satisfait pas, lui permet de prendre le large au classement général, son principal rival, Théo Bazerque (Sherco Academy) étant absent. A la 3ème place ce soir, l’explosif Quentin Delhaye de Maulde (TM Racing) continue de prouver qu’il à la vitesse et la régularité pour jouer les premiers rôles de la catégorie. Très près de ce trio, Mika Barnes (KTM) manque le podium pour 2 secondes, et devrait partir revanchard demain matin.

Classement Junior

– 1/ David Abgrall

– 2/ Jérémy Carpentier

– 3/ Quentin Delhaye de Maulde

 

Catégorie Féminine

Ludivine Puy (BETA) continue sur la voie royale qu’elle a ouverte vers un nouveau titre de championne de France. Elle l’emporte encore aujourd’hui avec plus d’une minute d’avance sur Blandine Dufrêne (KTM), seconde. Ces 2 pilotes rouleront d’ailleurs ensemble au mois de Septembre en Slovaquie, où elles représenteront la France à l’occasion des six jours d’enduro, associées à Audrey Rossat.

Malheureuse aujourd’hui, Juliette Berrez a été contrainte à l’abandon avant le dernier chrono, c’est du coup l’autre pilote de chez BETA, Maud Roche, qui prend la 3ème place et monte ainsi sur son premier podium cette saison.

Classement féminines 

– 1/ Ludivine Puy

– 2/ Blandine Dufrêne

– 3/ Maud Roche

 

catégorie constructeur

L’effectif des teams Husqvarna et KTM s’étant fortement réduit avec les blessures de Bellino, Renet et Nambotin, c’est un classement constructeur inédit aujourd’hui avec une belle victoire de Yamaha qui cumule les points de Bourgeois et Dumontier. Les marques BETA et TM complètent le podium.

Classement Constructeur

– 1/ YAMAHA

– 2/  BETA

– 3/ TM

 

Trophée MORACO Elite

Pierre-Alexandre Renet absent, le scénario est le même qu’en E2. C’est Loïc Larrieu qui prend sa relève. Le pilote Sherco Moto Pulsion prend la tête du trophée MORACO qui récompensera le pilote le plus performant dans les spéciales en ligne à la fin de la saison. Marc Bourgeois et Manu Albepart ont eux aussi été très rapides dans la ligne et complètent le tiercé de tête.

Classement Trophée MORACO Elite

– 1/ Loïc Larrieu

– 2/ Marc Bourgeois

– 3/ Manu Albepart

Demain, les incertitudes demeurent sur la météo, et les temps seront plus serrés. Les spéciales se sont beaucoup creusées, ce qui pourrait redistribuer les cartes. Pour le savoir, rendez-vous sur www.enduro-France.fr