Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

MARC BOURGEOIS CONFIRME SON STATUT DE LEADER

Teams / Pilotes

Moirans en Montagne accueillait la troisième étape du championnat de France d’enduro. Passé leader de la catégorie E1 lors de la précédente épreuve, Marc Bourgeois se devait de confirmer son statut. Mission accomplie pour l’officiel Yamaha qui obtient une victoire et une deuxième place. Notons toutefois que le dimanche, la victoire étant revenue à Mikael Presson, un pilote étranger, Marc récolte les points de la première place.

Team Yamaha Desjouis Racing

Marc Bourgeois confirme son statut de leader en championnat de France

Photo Mat Talayssat

Moirans en Montagne accueillait la troisième étape du championnat de France d’enduro. Passé leader de la catégorie E1 lors de la précédente épreuve, Marc Bourgeois se devait de confirmer son statut. Mission accomplie pour l’officiel Yamaha qui obtient une victoire et une deuxième place. Notons toutefois que le dimanche, la victoire étant revenue à Mikael Presson, un pilote étranger, Marc récolte les points de la première place.

Comment s’est passée cette épreuve ?

Marc Bourgeois : “Même si le résultat est bon je n’étais pas au mieux. Cela est peut être dû à l’enchaînement des courses. Toujours est-il que j’ai roulé sur la retenue les deux jours. Samedi je suis parvenu à m’imposer mais le lendemain Mikael Persson a mis d’emblée un gros rythme et de mon côté je chute par deux fois. En termes de points je réalise tout de même un doublé et cela me permet de prendre une avance supplémentaire au championnat. 

Ta structure accueillait un invité de marque. Quel était votre objectif ?

MB : “Mikael Persson roule sur une 125 deux temps en championnat du Monde, l’idée était de le tester sur une 250 quatre temps et l’essai a été concluant. Cela s’est fait avec la contribution de Yamaha Motor France et Yamaha Europe. Pour Yamaha ce week-end a été une vraie réussite et Mikael a prouvé son gros potentiel. 

Comment vois-tu la suite de ton championnat de France ?

MB : “Je suis plutôt confiant. J’ai 12 points d’avance et depuis le début de l’année j’ai un bon rythme. Christophe Nambotin étant forfait suite à sa blessure j’ai face à moi des adversaires plus facilement gérables et en étant régulier je peux aller chercher le titre. Cela dit il n’y a rien de simple, je dois continuer à travailler pour rester au dessus de la mêlée. Il reste deux épreuves, je compte bien garder l’avantage.

Ton prochain rendez-vous ?

MB : “Ce sera l’Aveyronnaise Classic mi-août. En attendant je vais me reposer un peu et tenter de prendre quelques jours de vacances. Les ISDE vont arriver très vite et je dois être à 100% pour tenir six jours.