Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

L’Equipe de France FFM atterrit en terre mexicaine

Communiqués

L’Equipe de France FFM atterrit en terre mexicaine Vendredi, après une dizaine d’heures de vol et 4 heures de bus, l’Equipe de France à pu prendre ses quartiers à l’hôtel Diana, un endroit paisible près du centre historique de Morelia. Situé à une quinzaine de minutes du paddock, à proximité du centre-ville et bordé d’un parc arboré, il semble être le compromis idéal pour aborder la compétition de la meilleure façon. Premier constat, la météo est plus que clémente (il fait plus de 25°) et devrait le rester durant les deux prochaines semaines. Autre point positif, la ville, malgré ses dimensions gargantuesques (elle compte environ 600 000 habitants), offre un accès relativement rapide aux points importants du circuit. Ces 2 premières journées passées ici auront permis à tout le staff de prendre ses marques afin que chacun puisse appréhender au mieux la mission qui l’attend. Au programme, l’approvisionnement de la nourriture par le team “cuisine”, qui est d’ores et déjà à pied d’oeuvre, au grand plaisir de toute la délégation. Sur un autre front, les reconnaissances du paddock, parc fermé, des spéciales et CH ainsi que le recueil des dernières informations ont débuté. Le maitre d’oeuvre de ces reconnaissances , Fred Weill (Entraîneur National des Equipes de France FFM) nous livre ses premières impressions : ?Ces 2 journées nous ont tout d’abord permis de s’acclimater à l’environnement, notamment à l’altitude (qui tutoie les 2000m à Morelia ). C’est pourquoi nous avons fait le choix de marcher dans les spéciales dès le 1er jour et de mettre en place des séances de sport collectif avec les pilotes.  Ces moments permettent en prime de créer une bonne cohésion dans le groupe. Dans cette même optique, la soirée de Samedi à permis à tous de profiter des animations de cette très belle ville qui nous accueille. ?Concernant les spéciales, deux ne sont pas encore banderolées, mais nous avons pu reconnaitre les quatre qui le sont déjà. L’ une d’elle est plutôt technique, alors que les 3 autres sont des spéciales relativement larges et sans difficultés majeures. Nous attendons demain pour en connaitre un peu plus sur le profil des 2 dernières. ?C’est justement ce Lundi que doit arriver le container qui contient les motos et tout le matériel. Les jours suivants seront donc consacrés au montage de la structure, à la préparation des motos et à la suite des reconnaissances des spéciales.Vendredi arriveront les vérifications administratives et techniques ainsi que les traditionnelles séances photo.Samedi aura lieu la cérémonie d’ouverture des 85éme ISDE avant l’ouverture des débats prévue le Lundi 1er Novembre à 8 heures précises.