Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

LE-LUC-EN-PROVENCE (83) – Une rentrée aux airs d’ été

Le Luc en Provence (83)
Communiqués

Le Moto Club du Var a enfin pu conjurer le mauvais sort. Deux ans après la déconvenue de l’annulation de leur finale au tout dernier moment, l’équipe d’ Eric Michel, le président, s’est vu aujourd’hui récompensée de sa ténacité. Ils ont travaillé dur pour permettre au Championnat de France de faire une nouvelle fois étape dans cette magnifique région du cœur du Var, et la qualité de l’organisation de ce tout premier jour de course de la saison prouve qu’ils ont eu raison. Sous un soleil omniprésent, les 370 pilotes engagés n’ont pas caché leur plaisir au terme de la journée, malgré un tracé difficile qui les a pas mal remué.   

Comme tout début de saison qui se respecte, l’incertitude sur les forces en présence régnait ce matin avant l’entrée dans la première spéciale. Au final, les favoris ont plutôt bien tenu leur rang. C’est Loïc Larrieu qui gagne en E1, imité par Zach Pichon en E2 et Léo Le Quéré en E3. En Junior, Thibault Giraudon l’emporte en J1, Yann Dupic gagne le J2 et c’est Killian Irigoyen qui signe la victoire en J3. Enfin, on ne compte plus les victoires de Justine Martel, qui a encore dominé la catégorie féminine. 

 

CATÉGORIE E1 

Chez les E1, un trio s’est très vite dégagé en tête de la course. Le favori, Loïc Larrieu, au guidon de la Fantic du team Bonneton 2 roues, a pris le leadership dès la première spéciale du jour, devant Till De Clercq (Dafy Enduro Team) et Anthony Geslin (Atomic Moto). Larrieu, qui faisait aujourd’hui son retour sur le championnat de France, n’a pas commis trop d’erreurs sur ce terrain délicat et est parvenu a incrémenté méthodiquement son avance, pour finalement s’imposer avec une grosse trentaine de seconde sur ses adversaires. Till DeClercq et Anthony Geslin sont quand à eux restés au coude-à-coude tout au long de la journée. Avant l’entame du dernier chrono, c’est De Clercq qui pointait à la seconde place, avec une avance qui lui permettait d’espérer conserver cette position. Une chute dans les tous derniers virages aura eu raison cette ambition, il y perd une dizaine de secondes et voit le basque monter à sa place sur la seconde marche du podium E1. Il est tout de même troisième. 
Le jeune KIlian Lunier, qui débarque cette année chez les Elites, prend la quatrième place.  

CLASSEMENT E1

–1/ Loïc Larrieu

– 2/ Anthony Geslin

– 3/ Till De Clerq

 

CATÉGORIE E2   

Chez les E2, la victoire du jour ne s’est dessinée qu’en toute fin de journée. C’est Zach Pichon (Sherco) qui tirait le premier en étant redoutable d’efficacité dès le premier tour, ce matin, qu’il bouclait en tête, quelques secondes devant Théo Espinasse (OxMoto Beta). Ce dernier refaisait alors son retard petit à petit pour finalement reprendre le commandement en fin de journée, à la faveur d’une légère baisse de régime du pilote Sherco, gêné par une forte douleur à la jambe. Alors qu’il avait course gagnée, Espinasse a cependant commis une erreur de pointage au pré-finish qui lui coute une minute de pénalité et le relègue de la première à la troisième place. 

La victoire revient donc à Zach Pichon qui entame sa saison comme il avait terminé la précédente, sur la plus haute marche du podium. 

Second du jour, Hugo Blanjoue (Elite Moto 15 – KTM) a été l’auteur d’une course très solide. S’il n’a pas été en mesure d’aller directement se battre pour la victoire du jour, il a tout de même bien tiré son épingle du jeu dans une catégorie qui s’est révélée la plus rapide des catégories Elite. 

CLASSEMENT E2

– 1/ Zach Pichon

– 2/ Hugo Blanjoue

– 3/ Théo Espinasse

 

CATÉGORIE E3

La victoire dans la catégorie des E3 n’a pas fait de débats. Le Breton Léo Le Quéré (Sherco Academy) a dominé de long en large cette première journée de course. Il a imposé son rythme sur sept des neuf chronos que comptaient cette journée et prend la victoire avec une avance confortable de plus de quarante secondes. A la deuxième place, c’est Luc Fargier (OxMoto Beta) qui a réussi à s’imposer à l’ardéchois Antoine Basset (Atomic Moto) pour quelques secondes, et a signé ainsi son meilleur résultat chez les Elites. Basset monte sur la troisième marche et devra dès demain tenter d’élever le rythme s’il veut pouvoir contester le leadership de Le Quéré, qu’il avait battu en 2021. 

CLASSEMENT E3

– 1/ Léo Le Quéré

– 2/ Luc Fargier

– 3/ Antoine Basset

 

CATÉGORIE JUNIOR

En J1, le duel attendu entre Thibault Giraudon (Sherco Academy) et Léo Joyon n’a finalement pas eu lieu. Ce dernier a chuté au second tour dans la SP2 et a laissé plus d’une minute dans cette mésaventure. Le pilote Atomic Moto a dû serrer les dents pour sauver des points en terminant au pied du podium, il est quatrième. 

Thibault Giraudon n’a de fait pas eu réellement de concurrence dans cette course qu’il remporte haut la main, avec plus d’une minute d’avance sur son concurrent le plus proche. C’est Maxime Clauzier (Bonneton 2 Roues – Fantic) qui prend la seconde place, une excellente performance pour le champion de France Espoir en titre, qui rentre dans la catégorie Junior par la grande porte. Le pilote du Dafy Enduro Team Florian Baratange monte lui aussi sur le podium, il est troisième. 

 Chez les J2, on attendait une performance de Mathis Juillard (TM X-Centric Raw Motorsports), champion J3 en titre. C’est effectivement lui qui a dominé le début de journée, mais il a rapidement été rejoint et dépassé par Yann Dupic. Très à l’aise sur ce tracé, le pilote Elite Moto 15 – KTM signe une victoire qui a pour lui une saveur particulière, après une année à avoir été écarté des banderoles à cause d’une blessure. Le sociétaire du Moto Club Lozérien Kilian Bremond complète le podium. 

En J3, c’est le basque du team Atomic Moto Kilian Irigoyen qui a logiquement fait la course en tête, sans trouver face à lui de réelle concurrence. La confrontation pour les accessits a par contre été nettement plus disputée et a opposé le corse Adrien Marchini (Sherco Academy) à Pierre Faveyrial (Elite moto 15 – KTM). C’est Marchini qui parvient à prendre le meilleur pour sept secondes, Faveyrial monte sur la troisième marche. 

CLASSEMENT JUNIOR E1

– 1/ Thibault Giraudon

– 2/ Maxime Clauzier

– 3/ Florian Baratange

CLASSEMENT JUNIOR E2

– 1/ Yann Dupic

– 2/ Mathis Juillard

– 3/ Kilian Bremond

CLASSEMENT JUNIOR E3

– 1/ Kilian Irigoyen

– 2/ Adrien Marchini

– 3/ Pierre Faveyrial

 
 

CATÉGORIE FÉMININE

Pas de surprise chez les filles. Malgré un faux-pas dans le dernier chrono du jour, la tenante du titre Justine Martel (Elite Moto 15- KTM) a fait honneur à son rang de favorite en s’imposant lors de cette épreuve d’ouverture, avec une relative facilité. Dans son sillage, c’est la pilote qui monte, Mauricette Brisebard, qui a réalisé une très belle course et monte ce soir sur la seconde marche du podium. Egalement dans le trio de tête, Morgane Perez a réussi à refaire son retard sur Lorna Lafont dans le dernier tour pour accéder à un podium qu’elle avait déjà foulée l’an passée à Langogne, elle est troisième.   

CLASSEMENT FÉMININES

– 1/ Justine Martel

– 2/ Mauricette Brisebard

– 3/ Morgane Perez    

Les organismes sont usés ce soir par l’exigence de ce tracé très caillouteux qui sera encore plus marqué pour la journée de demain. Une bonne nuit de repos devrait remotiver les troupes pour un second round qui s’annonce au moins aussi intense. N’en manquez rien en restant connectés sur le live https://www.enduro-france.fr/live/ ou sur la page Facebook Enduro-France.