Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Gacé (61) – L’ Enduro débarque en Normandie

Communiqués

A plus de 1000 kilomètres de la Provence où s’est déroulée la première épreuve du Championnat de France d’ Enduro 24MX 2017, c’est la Normandie qui accueillera le week-end prochain la seconde manche de la saison.
Un décor et un terrain qui vont radicalement changer avec le retour de spéciales dans l’herbe grasse, l’hygrométrie normande n’étant pas comparable à celle du Var.
Pour organiser cette course, qui marque le retour d’une épreuve nationale en Normandie, région qui n’en avait pas accueilli depuis 10 ans, c’est la commune de Gacé, dans l’Orne, et son Moto Club “la Gacéenne” qui ont été choisis. Ce moto-club, fort d’une existence de plus de 30 ans, est bien rodée à ce type d’ exercice car il organise chaque année un enduro de ligue qui fait date. Les bénévoles feront leur baptême du feu sur cette épreuve nationale et ont préparé pour l’occasion un parcours aux portions inédites, sur 2 boucles articulées autour d’un CH unique.

 

Le profil du parcours : (Elite : 3 tours / Nationaux : 2 tours)

Heure du premier départ : 8h30

Départ – Paddock A/B – Gacé (GPS – 48° 48′ 32 N / 0° 17’ 03 E)

Spéciale 1 (GPS – 48° 46′ 24 N / 0° 17’ 13 E): Spéciale banderolée sur terrain plat. Durée estimée : environ 5 minutes

CH 1 – Gacé (GPS – 48° 48′ 32 N / 0° 17’ 03 E) – CH unique – Ravitaillement

Spéciale 2 (GPS – 48° 46′ 56 N / 0° 17’ 43 E): Spéciale banderolée avec du dénivelé. Durée estimée : environ 6 minutes

Spéciale 3 (GPS – 48° 49′ 29 N / 0° 16’ 39 E) Spéciale banderolée mixte avec passages en sous-bois. Durée estimée : environ 6 minutes

CH2 Gacé – Arrivée

 

Catégorie E1 :

Chez les E1 c’est Jeremy Tarroux (Sherco) qui s’élancera sous l’arche de départ dans une solide position de leader. Ses 37 points marqués en Provence lui donnent un peu d’air sur son poursuivant direct, Julien Gauthier (Yamaha – B2R). L’auvergnat sera probablement à son aise sur les spéciales en herbe qui les attendent et pourrait se rapprocher encore un peu plus de la tête de la course. 
S’il a déjà hypothéqué quelque peu ses chances de titre en abandonnant le dimanche au Luc, le britannique Jamie McCaney sera un redoutable candidat à la victoire. Vainqueur de la toute première journée de la saison, le pilote Outsiders Yamaha aura soif de revanche. On devrait le voir se battre pour la première place.

On attendra aussi la confirmation du bon début de saison de l’officiel Husqvarna Jérémy Miroir. Il y a 3 semaines, il était monté sur le podium E1 pour sa toute première course en élite, et ne compte pas s’arrêter là.

 

Catégorie E2 :

La catégorie E2 a été largement dominé lors de la première épreuve par Loïc Larrieu (Outsiders Yamaha). Le sudiste, qui est l’un des pilotes les plus rapides de la scène internationale, sera très difficile à aller chercher cette saison.

On n’est cependant pas à l’abri d’une surprise, telle que celle vécue au Luc avec l’exceptionnelle performance du pilote Beta Pierre Vissac. Sur des spéciales en herbe qui lui rappelleront l’ Auvergne, il n’est pas impossible qu’on le retrouve à la lutte pour la victoire. Il faudra compter aussi sur Jérémy Joly, son nouveau co-équipier chez Beta, que l’on sait capable d’aller se battre aux avant-postes.

 

Catégorie E3 :

Après presque 2 ans d’absence, Il a fait un retour en force sur son championnat national lors de l’épreuve d’ouverture, Christophe Nambotin (KTM) jouera presque à domicile pour cette épreuve normande. A l’image de Larrieu en E2, il a dominé très largement la catégorie E3 et sera très difficile à aller chercher à la régulière.

C’est pourtant l’exploit que vont tenter des pilotes tels que Romain Dumontier (Yamaha- Dumontier Racing), autre normand, ou encore Anthony Geslin (BETA), qui malgré une journée perdue au Luc sur casse mécanique, a montré qu’il avait la vitesse pour accéder aux premiers rangs.

 

Catégorie Junior :

Le pensionnaire de l’ Equipe de France Enduro Armée de Terre Hugo Blanjoue a fait forte impression en signant le doublé il y a 3 semaines. Il est donc le favori logique de cette catégorie Mais attention, par expérience, on sait que le statut de favori est souvent précaire et remis en cause chez les Juniors. Pour tenter de bousculer la hiérarchie, on pourra compter sur le dauphin de Blanjoue, le pilote de la Sherco Academy Théo Espinasse. Ce dernier vient de s’illustrer en remportant la 1ère manche du championnat d’ Europe. Il s’inscrit dans une dynamique très positive qui pourrait lui donner des ailes pour ce prochain rendez-vous.

On observera aussi de près la réaction de Kirian Mirabet (Sherco Academy) qui avait du abandonner lors de la 1ère journée, ou encore de Thomas Dubost (KTM) ou Jean-Baptiste Nicolot (EEAT-Yamaha) qui ont tous déjà foulé le podium cette saison.

 

Catégorie féminine :

Chez les filles, l’avantage est à la pilote australienne Jessica Gardiner (Yamaha) qui a marqué 40 points grâce à ses 2 victoires consécutives. Cependant , ses victoires n’ont pas été faciles. Elle a été bousculée par Samantha Tichet (Yamaha), la lozérienne qui fait un retour très remarqué sur le championnat de France. Gageons que ces 2 pilotes nous offriront une nouvelle fois un beau spectacle pour ce second round. Juliette Berrez (Yamaha), la Championne de France en titre, tentera elle aussi de se rapprocher de la tête de course et de faire jeu égal avec ses 2 rivales qui ont pris l’ascendant en ce début de saison.

Ne ratez rien de cette seconde épreuve du Championnat de France d’ Enduro 24MX, en vous connectant dès Samedi matin 8h sur le live www.enduro-france.fr et en suivant l’actu, les lives videos, les photos et dernières news sur la page facebook Enduro-France.