Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

GACÉ (60) – JOUR 1

Gacé
Communiqués

Cela fait quatre ans que le Moto Club La Gacéenne n’a pas organisé d’épreuve du Championnat de France d’Enduro. Quatre ans également que la caravane de l’enduro n’a pas posé ces valises en Normandie. Après bien des déboires, une annulation de l’épreuve en 2020, un report en 2021, l’équipe de Gérard Bois, le président, n’a jamais baissé les bras et le déroulé de la journée que l’on vient de vivre lui a donné raison. La jolie ville de Gacé a offert un cadre idéal pour cette seconde épreuve de la saison, et l’organisation de l’événement a été exemplaire, malgré les contraintes liées au contexte sanitaire actuel.  

Coté sport, les grandes spéciales en herbe ont cueilli à froid pas mal des meilleurs pilotes, qui pour la plupart sont parvenu à corriger le tir au fils des tours. C’est Jérémy Tarroux qui gagne en E1, Jérémy Miroir en E2, et Christophe Nambotin qui remporte le E3. En Junior, Killian Lunier s’impose en JE1, tout comme Guillaume Heurtier et Matthis Juillard respectivement en JE2 et JE3.  Enfin, nouvelle victoire de Justine Martel chez les filles.

On rentre dans le détail :

CATÉGORIE E1

Jérémy Tarroux (Sherco Academy) continue son bonhomme de chemin en tête de la catégorie E1. Champion en titre, Jérémy n’avait pas prévu de rouler sur le Championnat de France cette année mais il a décidé d’occuper la place laissée libre après la blessure de Nathan Bererd. Bonne intuition pour le tarnais qui remporte ce soir sa troisième victoire consécutive. Une victoire remportée sur des spéciales qu’il affectionne et dans lesquelles son rival le plus pressant, Till De Clercq (Dafy Enduro Team), n’a rien pu faire pour se porter à sa hauteur. Ce dernier prend tout de même la seconde place du jour. Il pointe toujours second du provisoire, à 9 points désormais de Tarroux.

Jean-Baptiste Nicolot, le pilote du team LM Sens, est monté sur son premier podium ce soir. Alors qu’il s’était fait battre par Loïc Rombault lors du premier rendez-vous à Chaumont, c’est cette fois lui qui s’impose et qui monte ce soir sur la boite.

CLASSEMENT E1

–1/ Jeremy Tarroux

– 2/ Till De Clerq

– 3/ Jean-Baptiste Nicolot

 

CATÉGORIE E2  

Visiblement très à l’aise sur ces spéciales en herbe, Jérémy Miroir signe une journée exceptionnelle. Le pilote qui roule pour Dafy Enduro Team a connu un début de saison avec des résultats assez inégaux, mais fait aujourd’hui son retour au tout premier plan. Il remporte la catégorie E2 avec plus de trente secondes d’avance sur Abgrall et signe le meilleur cumul de temps, toutes catégories confondues, avec plus de 20 secondes d’avance. Une performance remarquable qui relance son championnat. Alors qu’il ne pointait qu’au cinquième rang du provisoire, il grimpe ce soir à la 3ème place d’un classement qui se resserre. 

Très mal parti, le leader du championnat Hugo Blanjoue (Elite Moto 15 – KTM) a du batailler fort pour remonter petit à petit le temps perdu dans le premier tour. Des efforts qui lui permettent de limiter un peu la casse en prenant tout de même une place sur le podium, il est troisième ce soir. David Abgrall (Atomic Moto – Husqvarna), auteur d’une très belle fin de course, a su magistralement résister au retour de Blanjoue, notamment en s’imposant dans l’ultime chrono. C’est lui qui monte sur la seconde marche du podium ce soir.  

CLASSEMENT E2

– 1/ Jérémy Miroir

– 2/ David Abgrall

– 3/ Hugo Blanjoue

 

CATÉGORIE E3

La surprise de la catégorie E3 est venu de Valérian Debaud, qui faisait son retour en Championnat de France. Un retour très remarqué, car au-delà du simple défi de s’aligner dans la catégorie E3, Valérian a décidé de prendre part à la course au guidon d’une moto atypique, un 500CR de 1992, fraichement restauré. Une machine d’exception dont il a visiblement bien compris les secrets, puisqu’il a commencé la journée en tête, devant les patrons habituels de cette catégorie. Une domination qu’il na pas pu conserver tout au long de la journée,  et dont il n’a malheureusement pas été récompensé, loupant le podium pour une poignée de secondes en toute fin de journée.

Pas de surprise en revanche pour la victoire du jour, qui revient à Christophe Nambotin (Sherco) qui, s’il n’a pas dominé outrageusement comme il en a l’habitude, a réalisé une journée solide et a été très régulier, hormis dans la toute première SP. Il prend une avance conséquente en tête du provisoire, en tirant avantage de la contre-performance du pilote breton Léo Le Quéré (Sherco Academy), seulement quatrième.

Au provisoire, Le Quéré voit Antoine Basset (Atomic Moto – BETA) revenir sur lui à la faveur d’une belle seconde place gagnée aujourd’hui, le meilleur résultat cette année pour l’ardéchois qui monte en puissance.

C’est Antoine Criq (OxMoto – BETA) qui complète le podium. Une troisième place qui s’est jouée dans un mouchoir de poche, pour moins de deux secondes.

 

CLASSEMENT E3

– 1/ Christophe Nambotin

– 2/Antoine Basset

– 3/ Antoine Criq

 

CATÉGORIE JUNIOR

En Junior E1, Killian Lunier et Antoine Alix (Dafy Enduro Team) prenaient le départ de la course ce matin à égalité de points, tous deux en tête du provisoire. Alix, diminué à cause d’une blessure contractée en Italie il y a quelques semaines, n’a rien pu faire face à un Lunier extrêmement rapide. Ce dernier avait impressionné les observateurs par sa vitesse lors du Trèfle lozérien, il confirme à Gacé, avec des chronos excellents, qui le placeraient sur un podium Elite. En attendant, il remporte la journée et reprend trois petits points d’avance sur Alix, second du jour. Le pilote Atomic Moto Léo Joyon, est troisième.

En Junior E2, le championnat est totalement relancé, à la faveur d’une situation improbable, l’absence sur blessure ou maladie, des trois pilotes en tête du provisoire. Thomas Dubost (Sherco Academy), Yann Dupic (Elite Moto 15) et Killian Bremond (MCL) n’ont donc pas pris le départ ce matin. On découvre donc ce soir trois nouveaux pilotes sur le podium JE2, Guillaume Heurtier en tête. Le pilote du team B2R – Fantic l’emporte et prend également la tête du provisoire. A ses cotés sur le podium, Thomas Zoldos, second, et Thomas Destarac (Team GPMotors – BETA), troisième. 

Chez les JE3, c’est encore Mathis Juillard, le pilote du team RAW XCentric TM Racing qui s’impose, après son doublé à Chaumont. Dans son sillage, Théo Berger prend la seconde place à laquelle il est lui aussi désormais habitué. Enfin on retrouve sur le podium le pilote basque Killian Irigoyen (Atomic Moto) qui a du serrer les dents, la main encore douloureuse après sa blessure contractée à Chaumont.

 

CLASSEMENT JUNIOR E1

– 1/ Kilian Lunier

– 2/ Antoine Alix

– 3/ Léo Joyon

 

CLASSEMENT JUNIOR E2

– 1/ Guillaume Heurtier

– 2/ Thomas Zoldos

– 3/ Thomas Destarac

 

CLASSEMENT JUNIOR E3

– 1/ Mathis Juillard

– 2/ Théo Berger

– 3/ Kilian Irigoyen

 

CATÉGORIE FÉMININE

Le classement du jour dans la catégorie féminine reflète totalement la hiérarchie qui s’était déjà établie à Chaumont. Toujours en tête et auteure une nouvelle fois d’une victoire facile, Justine Martel (Elite Moto 15- KTM) creuse encore un petit peu l’écart qu’elle a sur ses concurrentes et se rapproche encore un peu plus d’un nouveau titre. A ses cotés, sur la seconde marche du podium, Marine Lemoine réitère la bonne performance réalisée le dimanche à Chaumont. Elle précède Marie Froment, troisième du jour.

 

CLASSEMENT FÉMININES

– 1/ Justine Martel

– 2/ Marine Lemoine

– 3/ Marie Froment    

La météo qu’il fera demain anime les débats dans le paddock ce soir. Il est possible que la pluie fasse son apparition après avoir épargné la course aujourd’hui. Dans tous les cas, tout le monde est prêt pour cette seconde journée qui s’annonce passionnante. Pour la suivre, restez connectés sur le live https://www.enduro-france.fr/live/ ou sur la page Facebook Enduro-France.