Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

FINALE

Communiqués

300 pilotes ont pris le départ ce matin pour l’avant dernière journée de la saison 2011. Le Moto Club du Puy en Velay avait tracé un parcours usant et technique. Les ch2 et 3 étaient typiques de l’enduro avec beaucoup de cailloux et de dénivellé. En récompense, les pilotes avaient tout de même droit à de superbes points de vue sur les gorges de la Loire. Avant ces 2 ch et quelques minutes après le départ, la sp1 (spéciale extrême) ravissait le public venu en masse. Pour la suite du parcours, plus calme en liaison, les pilotes roulaient les 2 spéciales restantes séparées par un nouveau CH. La sp2 mélangeait des portions sur le terrain de cross ” Richard Sainct” et des portions banderolées. Enfin, la sp3 concluait le tour dans un mix de sous-bois et de prairies pour en faire spéciale une en ligne.

De l’avis général cette épreuve restera une des plus dure de l’année. La FFM et le promoteur Jean Luc Miroir remercient vivement le travail accompli par les membres du moto club et leur président Louis Leturc officiant pour son énième Championnat de France.


Louis Leturc – Président du Moto Club

Elite E1 : Germain en échec, Planet en route vers le titre.
Arrivé avec un point de différence, l’enjeu était grand, tant pour Marc GERMAIN (Yamaha) en quête d’un dixième titre que pour Fabien PLANET (SHERCO) souvent en tête du provisoire tout au long de la saison. Si la première spéciale n’a pas trop réussi a Fabien, il ressortira du premier tour en devançant Germain alors en sixième position. Le sursaut de Germain ne venant pas, Planet boucle cette journée en tête en reléguant son principal adversaire à 16 points. Comme toujours, le podium est très disputé dans cette catégorie. Après la sp1 du second tour, on retrouve 6 pilotes en 25 s dont le local de l’étape Julien GAUTHIER (TM Racing) troisième . Rodrig THAIN parti sur la réserve pointe en quatrième position. Il ne rattrapera pas son retard sur Fabien Planet malgré deux derniers tours remarquables. Après 6 mois d’absence, Marc BOURGEOIS (EEAT-FFM-Yamaha) fait un retour remarqué sur le podium. En finissant sixième devant Germain, Jeremy JOLY (HM- Euroboost) fait les affaires de Planet. Pour cette ultime manche, Jeremy TARROUX (KTM) et sa première participation au Championnat de France, il termine 8°. Un résultat sans surprise vu le niveau de la catégorie. Déjà titré, Antoine MEO partait en 125 cm3, le spectacle sera de courte durée puisqu’il abandonne suite à une chute et voulant aussi se préserver pour la finale du EWC a Mende le week end prochain.

Classement Samedi
– 1 / Planet / 48:35.735
– 2 / Thain / 48:43.619
– 3 / Bourgeois / 48:52.322

Classement Provisoire
– 1 / Planet / 162 pts
– 2 / Germain / 147 pts
– 3 / Thain / 139 pts


Fabien Planet (Sherco)

E2 : Pela pour l’honneur.
Sans la présence du champion en titre, Antoine MEO (Husqvarna), Pierre Alexandre RENET (Husaberg) n’a pas eu a sortir le grand jeu pour empocher une nouvelle victoire après ses déboires vécus sur les dernières épreuves. Seulement 2 spéciales lui échappent. Antoine BASSET (EEAT-FFM-Yamaha) réalise une journée régulière derrière Renet, alors que son adversaire direct, Sébastien BOZZO (Kawasaki) n’arrive pas à rentrer dans la course. Nicolas PAGANON (GasGas) en profite pour s’intercaler et monter une nouvelle fois sur le podium. Cette journée relance le classement provisoire de la catégorie E2 pour les places d’honneur.

Classement Samedi
– 1 / Renet / 48:54.940
– 2 / Basset / 49:54.138
– 3 / Paganon / 50:07.802

Classement Provisoire
– 1 / Meo / 190 pts
– 2 / Bozzo / 146 pts
– 3 / Basset / 134 pts


Pierre Alexandre RENET (Husaberg)

E3 : 1 contre 1, victoire pour Guillaume.
Suite aux blessures de Mathieu Gagnoud (TM RACING), Sylvain LEBRUN (KTM) et Kevin HAMMARD, la catégorie des grosses cylindrées était réduite à deux pilotes mais pas des moindres ! Revenu à son plus haut niveau, Seb GUILLAUME (Husqvarna) repart avec une nouvelle victoire et un moral remonté à bloc à quelques jours de la Finale du mondial. Cette performance n’empêche pas à Christophe NAMBOTIN d’être couronné d’un nouveau titre de Champion de France.

Classement Samedi
– 1 / Guillaume / 48:28.857
– 2 / Nambotin / 48:39.271

Classement Provisoire
– 1 / Nambotin / 215 pts
– 2 / Guillaume / 190 pts
– 3 / Lebrun / 125 pts


Sébastien GUILLAUME (Husqvarna)

Junior : 5° victoire de la saison pour Bellino, Queyreyre sous pression
En remportant cette manche du samedi, Mathias BELLINO réalise un gros coup et se retrouve en course pour le titre malgré 2 journées vierges lors de l’épreuve de Bar sur Seine. L’équation est simple, si Bellino remporte la journée de demain, Alexandre QUYREYRE (EEAT-FFM-Yamaha) n’a pas d’autre solution que faire second pour repartir avec le titre de Champion de France Junior. Parti et resté en tête pendant presque toute la course, Romain DUMONTIER (EEAT-FFM-Yamaha) se fait reprendre en fin de dernier tour. Il est maintenant distancé au provisoire. Le trio de tête ne bougera plus, reste à savoir quel en sera l’ordre. Les juniors nous tiennent en haleine jusqu’au dernier moment comme ils savent si bien le faire depuis le début de la saison.

Classement Samedi
– 1 / Bellino / 49:17.928
– 2 / Dumontier / 49:24.112
– 3 / Queyreyre / 49:59.785

Classement Provisoire
– 1 / Queyreyre / 168 pts
– 2 / Bellino / 161 pts
– 3 / Dumontier / 146 pts


Mathias BELLINO (Husaberg) entouré par deux pilotes de l’Armée de Terre – FFM

Championnat Constructeur
La victoire de Pierre Alexandre RENET et Mathias BELLINO redonne le sourire à Husaberg qui retrouve la plus haute marche du podium.


Husaberg, vainqueur du Challenge Constructeur

Demain, les pilotes s’élanceront à nouveau à 8h pour une journée encore difficile et avec deux titres restant à distribuer (Junior et E1). En début de soirée, à 20h30 aura lieu la remise des prix officielle.