Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

FINALE – LE PUY EN VELAY

Communiqués

FINALE A SUSPENS en E3 et TITRE pour GERMAIN et FORTUNATO ELITE E1 – 9° titre pour Marc GERMAINMême si mathématiquement tout était encore possible pour Julien GAUTHIER (HM-Honda), le titre lui échappe définitivement. Une lourde chute dans la spéciale en ligne le contraint à l’abandon direction l’hôpital de Clermont-Ferrand. Dans sa chute, il s’est cassé un os au niveau du menton. Avec ce nouvel accident, le team HM finit la saison décimé de ses trois pilotes. Marc GERMAIN (YAMAHA) second jusqu’à la chute de son « rival » reprend alors les rennes de la course et file tout droit vers son 9° titre chez les élites. L’autre événement du week end chez les E1, c’est l’absence de Fabien PLANET (KTM) blessé au foie en début de semaine suite à une chute malencontreuse en séance photo. Grosse bataille derrière Marco pour la seconde place, c’est finalement Marc BOURGEOIS (Husqvarna-EEAT) qui soufflera la place à Jordan CURVALLE (SHERCO) qui retrouve aussi la joie des podiums après une saison en demi-teinte. – 1- GERMAIN / 42.19.791 – 2- BOURGEOIS / 43.25.790 – 3- CURVALLE / 43.32.834 ELITE E2 – VICTOIRE D’ALBEPARTSi l’on peut dire ainsi, l’attraction du jour venait de l’île de Man en la personne de David KNIGHT (KAWASAKI). Pas de duel tant attendu entre Jonnhy AUBERT (KTM) et KNIGHT blessé en Grèce le Champion de France en titre ne participe pas à la finale. Du coup c’est avec son collègue en vert, Emmanuel ALBEPART que le mano à mano aura lieu. Manu prend la tête de course dès la première spéciale et résistera à toutes les offensives de ses poursuivants. Le podium du jour a bien failli être tout vert mais c’est le Corse Miquel DAMIEN qui finira à la troisième place. Ainsi au provisoire Miquel reprend l’avantage sur David FRETIGNE (YAMAHA) qui termine en cinquième position. – 1- ALBEPART / 43.00.609 – 2- KNIGHT / 43.13.117 – 3- MIQUEL / 43.31.073ELITE E3 – GUILLAUME PREND LE DESSUSLa phrase est au bout des lèvres dans tout le paddock, qui sera champion en E3 ??? Arrivés à égalité, Seb GUILLAUME (HUSQVARNA-SIMA) et Christophe NAMBOTIN (GASGAS) se sont livrés à une guerre des nerfs toute la journée. Un coup Seb un coup Nambot il faudra attendre les dernières spéciales pour voir sortir le vainqueur du jour. Dans l’avant-dernier chrono, Nambot fait une petite chute qui lui fait perdre plus de 15s et la journée. Rien n’est pour autant fait pour Seb qui « craque » souvent le deuxième jour … Le rythme élevé du duo de tête a relégué loin, très loin les autres pilotes de la catégorie y compris Anders ERIKSSON (BMW) venu faire une pige avant la finale du WEC à Saint Flour le week end prochain. Malgré la présence d’Eriksson,Yannick BOSSI finit à son habituelle troisième place. – 1- GUILLAUME / 41.41.647 – 2- NAMBOTIN / 41.54.004 – 3- BOSSI / 44.52.225JUNIOR – FORTUNATO CHAMPION EN JUNIORDès le départ de la journée, Benoît FORTUNATO (YAMAHA-HMC) partait champion de France suite à l’absence confirmée de Jeremy JOLY (HM-HONDA). Fortu a dominé les débats sans contexte. Romain DUMONTIER (HUSQVARNA-EEAT) attaque la journée sur les chapeaux de roues en remportant la première spéciale avec plus de 4s sur Fortu, il n’en faudra pas moins à ce dernier pour se reprendre et faire la différence dans la spéciale extrême, à ce moment-là Fortu ne quitte plus la tête de course. En terminant troisième, Romain BOUCARDEY (KTM) perd un peu d’avance au provisoire, mais ne devrait pas être iniquité pour conserver sa troisième place au provisoire. – 1- FORTUNATO / 43.25.519 – 2- DUMONTIER / 44.11.043 – 3- BOUCARDEY / 44.15.330Le service communication, pour la FFM et JLMCO Infos et contact : [->enduro-presse@ffmoto.com] / Vincent Bedos 06.08.93.56.21 Tous les résultats sur le site de la FFM et sur le [site officiel du Championnat de France->https://www.enduro-france.fr