Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

COUPE DE FRANCE D’ENDURO – Saint-Romain-En-Viennois (84)

Communiqués

Il y a un an, le moto-club de Domazan organisait avec succès la Coupe de France d’ Enduro. Une course traditionnelle dans le calendrier de l’enduro hexagonal, qui a su trouver en 2019 un nouveau souffle grâce à une implication forte des organisateurs gardois et à l’adhésion de nombreux pilotes à cet évènement incontournable du début de saison.

Le flambeau a été transmis cette année à la région voisine, la Provence, qui n’avait pas organisé la coupe depuis de nombreuses années. C’est plus particulièrement dans le département du Vaucluse et la petite commune de Saint-Romain-En-Viennois que cette nouvelle page va s’écrire, grâce à l’équipe de bénévoles du MC Saint-Romanais, réunie autour de Jean Mouton, son Président. Tous s’affairent depuis des mois pour réussir le défi qui leur a été lancé, s’appuyer sur les nombreuses années d’expérience dans l’organisation de courses de ligue afin de mettre sur pied leur première course d’envergure nationale, et pas des moindres, la Coupe de France des régions d’Enduro.

Il s’agit de la toute première épreuve d’enduro de la saison et elle a la particularité de se disputer en équipes. Vont s’affronter des équipages qui représenteront les ligues, les comités départementaux, les moto clubs, ou les équipes de team. Une singularité qui fait de cette course l’immanquable rendez-vous pour tout amateur d’ enduro.

Cette course, qui sera pour les pilotes la première confrontation de l’année, leur permettra de jauger leur état de forme et leur vitesse, et permettra également au public de les découvrir, pour certains sous leurs nouvelles couleurs. 

Le format de cette coupe de France des régions d’ Enduro ne change pas. L’épreuve se déroulera sur une journée, le dimanche, durant laquelle les pilotes devront parcourir 2 boucles de 80 kilomètres. Dans chacune de ces boucles, ils s’affronteront au chrono dans 3 spéciales.

 

Le profil du parcours :

Départ – Saint-Romain de Viennois (GPS –44°15’27.4’’N/5°06’25.6’’E)

Spéciale 1 – Bourg de saint-Romain de Viennois (GPS-44°15’30.0’’N/5°06’42.4’’E)

CH1 – CH Unique Saint-Romain de Viennois (GPS –44°15’27.4’’N/5°06’25.6’’E)

Spéciale 2 – Entrechaud –La Bredouire (GPS-44°12’11.4’’N/5°06’53.3’’E) 

CH2 – sans ravitaillement – Entrechaud –La Bredouire (GPS-44°12’11.4’’N/5°06’53.3’’E) 

Spéciale 3 – Entrechaud –La Bredouire (GPS-44°12’11.4’’N/5°06’53.3’’E) 

CH3 – CH Unique Saint-Romain de Viennois (GPS –44°15’27.4’’N/5°06’25.6’’E)

 

Avec un nombre record de 440 engagés, l’épreuve fait le plein et permettra aux spectateurs d’en prendre plein les yeux. L’occasion est belle de venir voir évoluer des pilotes qui comptent parmi les plus rapides de l’hexagone, certains dans leur nouvelle équipe, et en découdre pour le premier rendez-vous de l’année. 

Ces pilotes se disputeront la victoire par équipe de 3,  dans 4 catégories distinctes.  La catégorie des ligues tout d’abord, verra s’affronter des équipes qui représenteront leur région. Elles sont au nombre de 20, et comptent dans la liste des engagés des pilotes tels qu’ Antoine Basset (Atomic Moto), Manu Albepart (Beta) et Antoine Criq (Sherco Academy) qui rouleront sous les couleurs de la ligue Auvergne Rhônes-Alpes. Au rang des favoris, on retrouvera bien entendu les tenants du titre, les bretons Léo Le Quéré (Sherco Academy) David Abgrall (OxMoto) et Xavier Flick (Sherco Academy), mais aussi de nombreux outsiders qui auront en point de mire l’une des victoires les plus convoitées de cette coupe de France. Peut-être les plus motivés d’entre-eux, les pilotes “locaux” qui arboreront le maillot de la ligue de Provence, Yoan Lafont (Honda), Valentin Richaud (TM) et Stéphane Autuori (KTM), avaient pris la seconde place l’an passé, et feront tout pour atteindre le sommet de la boite, dans leur jardin.

La catégorie Club verra quant à elle l’affrontement de 83 équipes de 3 pilotes. L’an passé, la Lozère avait été la plus prolifique grâce notamment à la victoire de l’équipe engagée par le club Moto Verte Haute Lozère. Cette année, les pilotes changent quelque peu, mais le MVHL présente encore 3 équipes. Ils auront fort à faire face à leur voisin du moto club Lozérien dont l’équipe numéro 1 aligne Hugo Blanjoue, Martin Bonnet et Luc Maliges. Attention là encore aux outsiders. Le nombre de Moto Clubs inscrits est impressionnant, et certains pourraient créer la surprise.  

La catégorie des comités départementaux voit son nombre d’engagés doubler cette année avec 24 pilotes inscrits qui se battront dans cette catégorie.

Enfin, 36 équipes s’aligneront dans la catégorie Team. En tête d’affiche, les 3 nouveaux pilotes recrutés par Dafy Moto, Jérémy Miroir, Antoine Alix et Arnaud Zoldos, auront pour objectif d’aller chercher le premier succès de l’année. La tâche ne sera pas de tout repos pour eux, tant la liste des inscrits regorge de talents déjà habitués aux podiums du championnat de France d’Enduro.

Le 8 Mars prochain, il ne faudra donc surtout pas manquer cet événement!  Le spectacle sera à n’en pas douter au rendez-vous. Les choses sérieuses commenceront le samedi 7 mars avec les vérifications administratives/techniques, le briefing et la présentation des équipes de ligue, puis le départ de la course sera donné dimanche matin, à 8h30. Si vous n’êtes pas sur place, vous pourrez suivre toutes les infos de l’épreuve en temps réel sur le Facebook Enduro-France.