Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Communiqué de Presse – Remiremont

Communiqués

Retour dans l’Est pour l’avant dernière épreuve à Remiremont (88) Trois semaines après l’épreuve de Saint Cirgues en Montagne, le Championnat de France Enduro va retrouver l’Est de la France dans les Vosges. C’est plus précisément à Remiremont que les pilotes vont se départager pour l’avant dernière épreuve de la saison 2011. Aux commandes, le “Moto Verte Hautes Vosges” organise une nouvelle fois une manche du Championnat de France. En 2006 la caravane de l’Enduro Français s’était retrouvée à Vagney à une dizaine de kilomètres. Cette année le paddock prendra des allures plus urbaines en s’installant à Remiremont. La commune de 8500 habitants se niche au pied des vallons des Vosges à une altitude de 400m dans l’arrondissement d’Epinal. Haut lieu touristique, la ville et ses environs possèdent nombreux atouts, avec par exemple sa situation géographique qui la place aux portes des Vosges. Animée en saison estivale, la ville est très fleurie et porte le doux nom de “la Coquette”. Les différentes fontaines, l’Abbatiale, la rue Charles De Gaule et ses arcades fleuries sont autant d’attraits pour les touristes. L’environnement alentour est privilégié pour les activités sportives et le tourisme vert. Des endroits calmes, pas de pollution, des points de vue somptueux tels que “Le Calvaire” et sa croix depuis lequel on peut admirer Remiremont, le Saint Mont, ancienne demeure de Romaric fondateur de la ville ou encore le massif du Frossard. La ville est au coeur d’un bassin industriel des plus actifs. Le tourisme joue aussi un rôle important pour l’activité économique. L’activité administrative développe le milieu tertiaire. L’ouverture ferroviaire et autoroutière accentue encore son développement. Accès : Remiremont est situé à 28km d’Epinal , 94km de Nancy et 181 km de Strasbourg. Par le réseau routier l’accès se fait par l’A5 puis l’A31 en venant de Paris via Epinal. En venant du sud l’accès se fait par Lyon en empruntant l’A6 puis l’A36 et la Nationale 57 via Vesoul. Par le train, depuis peu de temps le terminal du TGV se trouve à Remiremont à 2h30 de Paris. Par avion c’est l’aéroport de Nancy / Metz ou de Mulhouse qui sera le plus proche. Parcours et spéciales Dans les Vosges c’est les grandes forêts qui dominent dans un environnement vallonné. Le parcours de 75km sera tracé dans ces vallons, tantôt sur des chemins larges, tantôt sur des singles en sous bois dans les cailloux et les racines. Le rythme sera soutenu et dense. 3 boucles pour les élites / juniors et 2 pour les nationaux. La boucle comprend 4 CH, le CH2 et CH3 seront sans assistance et sans ravitaillement. Il est à noter que par arrêté municipal aucun camping car ni caravane ne sera admis en centre ville sur les paddocks A et B. Une zone leur sera réservée dans le paddock C. 10 mn après le départ les pilotes s’élanceront pour la SP1 de type banderolé-ligne sur des coteaux composés de genêts avec des passages dans une carrière naturelle, temps estimé 6mn. La SP2, juste avant le CH1 est une banderolée sur des coteaux en herbe avec des sauts et des dévers, temps estimé 6mn. Le tour se finira par la SP3 de type extrême-banderolée dans une carrière naturelle, temps estimé 5mn. Pour le public, un passge par un tunnel permettra de rejoindre SP1 et SP3 en quelques minutes. Points GPS : – Paddock A et B (idem CH4) : N48 00.805 / E6 35.353 – CH 1 : N47 57.309 / E6 33.542 – SP1 : N48 00.944 / E6 33.960 – SP2 : N47 57.239 / E6 33.529 – SP3 : N48 01.020 / E6 33.736 A quelques jours de cette avant dernière épreuve, la pression monte pour les hommes de tête. En E1 et Junior tout reste à faire alors qu’en E2 et E3 sauf incidents techniques ou erreur humaine tout semble acquis à Meo et Nambotin. Elite E1 : 3 pilotes au coude à coude Fabien PLANET (Sherco) arrive en tête du provisoire avec 6 points d’avance sur Marc GERMAIN (Yamaha) et 10 sur Jeremy JOLY (HM-Euroboost). A la conquête d’un dixième titre, Germain sait qu’il peur encore atteindre son objectif malgré de gros points perdus à Bar sur Seine. Avec 2 victoires sur les deux dernières manches, Jeremy JOLY peut aussi prétendre au podium final. Pas à l’aise en terre Ardéchoise, Rodrig THAIN (HM-Euroboost) devra cravacher pour rejoindre le trio de tête. Retrouvé en forme, Nicolas DEPPAROIS (Kawaski-Pulsion) devra être vigilant pour ne pas se faire passer par Julien GAUTHIER (TM Racing) victime d’un malheureux abandon à Saint Cirgues. Tous ces pilotes vont animer la catégorie des petites cylindrées, et ce probablement jusqu’à l’ultime journée au Puy en Velay. Elite E2 : Meo en route vers le titre. On s’attendait à voir repartir Antoine MEO (Husqvarna) et Pierre Alexandre RENET (Husaberg) à égalité de points à lors de la dernière manche. Le sort s’étant abattu sur ce dernier, Renet arrive à Remiremont avec 50 points de retard et des espoirs déçus. Une double victoire de Meo et c’est le titre. Cependant, c’est loin d’être acquis vue la récente prestation (2 victoires) de “Pela” sur le EWC. Tout reste possible … Après une saison en dent de scie en 2010, on retrouve un surprenant Sébastien BOZZO (Kawasaki) au second rang de la catégorie E2. En bataille avec Antoine BASSET (EEAT-FFM-Yamaha), Bozzo a pris le dessus mais seuls 9 petits points les séparent. Les points pris ce week end seront précieux pour le podium final. Elite E3 : 1er Nambotin, 2nd Guillaume, 3° Lebrun ? Peu de chance de se tromper sur le tiercé gagnant, Christophe Nambotin (GasGas) survole sa catégorie, Sébastien Guillaume (Husqvarna) n’a pu faire mieux que second cette saison et même si Sylvain LEBRUN (KTM) réalise de bons chronos il n’a jamais marqué plus de 16 points. Avec 50 points d’avance, on pourrait assister au sacre de Nambotin dès la fin du week end. Juniors : Bellino, Dumontier ou Queyreyre ? Voilà trois pilotes en mesure de remporter une ou deux victoires à Remiremont. Alexandre QUEYREYRE (EEAT-FFM-Yamaha) est installé en tête du provisoire après deux victoires consécutives à Saint Cirgues alors que Romain Dumontier (EEAT-FFM-Yamaha) et Mathias BELLINO (Husaberg) arrivent remontés à bloc après leur victoire sur le mondial en Roumanie. Si le titre semble hors de portée pour Bellino, les deux pilotes militaires devront tout donner pour faire le break avant la finale. Régulièrement 4° Berenger CARRIER partira en quête d’un nouveau podium mais vu le rythme imprimé par le trio de tête ce n’est pas gagné. Championnat constructeur : En signant deux victoires à Saint Cirgues en Montagne, Husqavrna arive en tête du provisoire. GasGas et Yamaha sont respectivement second et troisième. Suite aux abandons de Pela et Bellino, Husaberg marque le pas mais pourrait recoller au podium à l’issue de l’avant dernière manche. Rendez vous à Remiremont vendredi prochain dès 13h pour les contrôles techniques et administratifs. La présentation des teams officiels aura lieu à 18h. Un reportage de motors TV retracera l’épreuve de Saint Cirgues en Montage et Remiremont dans un 26 mn avec une première diffusion le 29 Juillet. Pour plus d’informations, rendez vous sur le site du moto club.