Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

CHAUMONT (52) – LES RETROUVAILLES

Chaumont
Communiqués

On en a rêvé depuis des mois, cette fois, la saison d’enduro 2021 est bel et bien lancée !

Le Chaumont Enduro 52, privé de sa première organisation l’an passé, a su mettre les petits plats dans les grands pour faire de cette ouverture du Championnat de France d’ Enduro 24MX une vrai réussite. L’équipe de bénévoles réunis autour de Francis Fels a soigné les moindres détails pour rendre cet événement exceptionnel, c’est un sans-faute. Pour ne rien gâcher, la météo a été radieuse, les spectateurs sont venus nombreux et se sont montrés respectueux des règles.

Coté sportif, les pilotes ont pu découvrir à Chaumont de très belles spéciales, sur lesquelles on a pu assister à beaucoup de bagarres, toutes catégories confondues.
Chez les E1, c’est le Tarnais Jérémy Tarroux qui s’impose en E1, Hugo Blanjoue remporte le E2, et Christophe Nambotin s’impose en E3. Chez les juniors, on note les victoires de  Kilian Lunier en J1, Pierre Dubost en J2 et Mathis Juillard en J3. Enfin, c’est encore Justine Martel qui prend la première place chez les femmes.  .

 

CATÉGORIE E1

La liste des engagés en E1 a beaucoup évolué dans les jours qui ont précédé cette première épreuve. On a tout d’abord eu à déplorer les forfaits successifs de Nathan Bererd (Sherco Academy) et de Loïc Larrieu (Fantic – B2R), tous deux sur blessure. C’est finalement deux engagés de dernière minute qui sont venus compléter le plateau, et pas des moindres. Jérémy Tarroux (Sherco Academy), le champion en titre, et Julien Gauthier, qui a lui aussi déjà été couronné champion de France, et qui s’engage là afin de faire rouler la 250 4T Fantic aux couleurs du team Bonneton 2 roues. Et si l’on pouvait facilement miser sur ces deux là pour animer la course, un autre pilote s’est invité dans la bagarre pour la victoire.

Il s’agit de Till De Clercq, le pilote du Dafy Enduro Team. Très à l’aise dans la ligne qu’il a remporté à chaque tour, il a imprimé un très gros rythme. il prend une magnifique seconde place ce soir.  

La victoire du jour revient à Jérémy Tarroux (Sherco Academy). Malgré une participation au pied levé, le tarnais n’a pas perdu le coup de gaz qui lui a rapporté son titre la saison passée, et monte une nouvelle fois ce soir au sommet de la boite.

Au guidon d’une 250 Fantic qu’il découvrait, Julien Gauthier (Bonneton2 Roues) a lui aussi fait la démonstration qu’on pouvait encore compter sur lui pour les avant-postes, il monte sur la troisième marche. 

L’ancien crossman Loïc Rombault (KTM) prend la 4ème place.

CLASSEMENT E1

–1/ Jeremy Tarroux

– 2/ Till De Clerq

– 3/ Julien Gauthier

 

CATÉGORIE E2  

Ils étaient 17 pilotes à s’élancer depuis le podium de départ ce matin dans la catégorie des E2. Les mid-sizes seront donc les plus nombreux représentants en Elite cette saison, et il parait bien difficile de prédire qui en sortira vainqueur tant le niveau semble homogène.

Ce matin, c’est un impressionnant Nicolas Mazières (Atomic Moto HVA) qui démarrait la journée en trombe, en prenant la tête de la catégorie, devant Hugo Blanjoue (Elite Moto 15 – KTM), qui terminait la première boucle en seconde position. Une domination de Mazières qui n’aura malheureusement pas duré. Ce dernier percute un arbre dans la SP5 et se blesse au pied. Il est contraint à l’abandon, et c’est Blanjoue qui prend alors la tête de la course. Un leadership qu’il parvient à conserver jusqu’à la fin du troisième tour et qui lui permet de s’offrir sa première victoire en Elite.

Sur la seconde marche du podium, on retrouve le pilote britannique de chez Sherco Jack Edmonson, qui, après un début de journée timide, est progressivement remonté au niveau des chronos du leader, pour prendre au final une belle seconde place. 

Enfin, c’est David Abgrall (Atomic Moto – Husqvarna) qui a su s’imposer dans la toute dernière spéciale à Jérémy Miroir (DAFY Enduro Team) pour compléter ce podium, 

 

CLASSEMENT E2

– 1/ Hugo Blanjoue

– 2/ Jack Edmonson

– 3/ Jérémy Miroir

 

CATÉGORIE E3

Christophe Nambotin (Sherco) évolue sous de nouvelles couleurs mais n’a rien perdu de ses habitudes. Il a dominé autoritairement la catégorie des E3, ne laissant que deux spéciales à ses adversaires. Une victoire de plus pour le normand qui cumule déjà dix titres de champion de France, et qui entrevoit là, même s’il est encore tôt, la perspective d’en obtenir un nouveau.  

Derrière lui, la bataille pour les accessits a été féroce. Dans un mouchoir tout au long de la course, Antoine Criq (OxMoto BETA), Antoine Basset (Atomic Moto – BETA) et Léo Le Quéré (Sherco Academy) se sont tour à tour échangé les meilleures places. A la mi-course, Basset concédait une poignée de secondes, laissant Criq et LeQuéré se battre pour cette seconde place. Dans l’ultime spéciale, le breton se présentait avec une seule seconde d’avance sur Criq. Résistant à la pression, il remporte finalement ce dernier chrono et prend de fait la seconde place. Criq est troisième. 

CLASSEMENT E3

– 1/ CHristophe Nambotin

– 2/ Léo Le Quéré

– 3/ Antoine Criq

 

CATÉGORIE JUNIOR

La lutte a repris chez les juniors E1, là où elle avait été laissée, en 2020, entre Antoine Alix (DAFY Enduro Team) et Kilian Lunier (LM Racing), respectivement vice-champion et champion de France J1. Les deux pilotes ont évolué aux deux premières places aujourd’hui, scorant régulièrement des temps très proches. Cependant, c’est Lunier qui a su prendre progressivement l’avantage, et termine premier de cette journée d’ouverture. Alix est second du jour, mais la démonstration faite par ces deux pilotes promet encore une belle saison à venir dans cette catégorie. Le pilote Atomic-Moto Beta Léo Joyon complète le podium.

En Junior E2. le champion Espoir 2020 Pierre Dubost, qui évolue sous les couleurs de la Sherco Academy, remporte la victoire JE2 aujourd’hui, pour sa première participation chez les juniors. Une victoire relativement facile, bâtie notamment sur de très bons temps dans la ligne. Il est rejoint sur le podium par Yann Dupic (Elite Moto 15 – KTM) et le sociétaire du Moto Club Lozérien Kilian Bremond (KTM).

Chez les JE3, c’est Mathis Juillard qui s’offre, à lui et au team RAW XCentric TM Racing une première victoire. En tête de la course dès le début de journée, il n’a été inquiété que par le pilote basque Kilian Irigoyen (Atomic Moto) avec qui il s’est battu pour le leadership. Malheureusement,  ce dernier s’est blessé à une main à la fin du second tour et a été contraint à l’abandon. Aux cotés de Juillard sur le podium, montent ce soir Théo Berger (KTM), second, et Florian Furtado (Sherco Academy) , troisième.

CLASSEMENT JUNIOR E1

– 1/ Kilian Lunier

– 2/ Antoine Alix

– 3/ Léo Joyon

CLASSEMENT JUNIOR E2

– 1/ Pierre Dubosc

– 2/ Yann Dupic

– 3/ Kilian Bremond

CLASSEMENT JUNIOR E3

– 1/ Mathis Juillard

– 2/ Théo Berger

– 3/ Florian Furtado

 

 

CATÉGORIE FÉMININE

Peu de changements chez les femmes, catégorie dans laquelle on retrouve ce soir le même podium que celui de la dernière épreuve l’an passé. A son sommet, l’intouchable Justine Martel (Elite Moto 15 – KTM). En lice pour un quatrième titre de championne de France, elle n’a laissé aucune miette à ses adversaires. Elle laisse son adversaire la plus proche à plus d’une minute 15 au cumul des chronos. Elodie Chaplot, membre de la Sherco Academy, retrouve la seconde marche du podium, et c’est Marie Froment (Yamaha) qui complète le podium.

CLASSEMENT FÉMININES

– 1/ Justine Martel

– 2/ Elodie Chaplot

– 3/ Marie Froment  

 

Ce soir, malgré la fatigue, tout le monde savoure le soulagement de pouvoir reprendre la compétition quasi-normalement.

Rendez-vous demain pour la suite du programme, qui devrait être tout aussi savoureux.

Restez connectés sur le live https://www.enduro-france.fr/live/ ou sur la page Facebook Enduro-France.