Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Championnat de France – langogne (48) / Samedi

Communiqués

LES LEADERS ACCENTUENT LEUR AVANCE AU PROVISOIRE Partis ce matin à 8h30, les 350 pilotes engagés sont rentrés exténués. De longues spéciales, un CH serré, un tracé usant et la chaleur, autant d’ingrédients qui ont rendu cette journée difficile. Les trois spéciales ont tenues leur promesses, deux banderollées dans les 7mn et une ligne longue de plus de 8mn sur un sol jonché de pierres et tout en sous bois. En liaison, beaucoup de portions usantes, dont un CH serré qui a perdu 1 mn par tour pour finir à 13mn, certains en feront les frais … Avec près d’une heure de chronos pour les meilleurs, il s’agissait bel et bien de ne pas fléchir. Le physique aura eu un rôle prépondérant ce samedi.Elite E1 C’est Marc GERMAIN (YAMAHA) et Antoine MEO (HUSQVARNA) qui se sont élancés tour à tour en premier dans les spéciales. C’est d’ailleurs entre ces 2 pilotes que la journée s’est jouée. Jusqu’à l’avant dernière spéciale, 0,9s séparaient les deux pilotes. En sortant deux bons chronos, Meo se met définitivement à l’abri pour continuer cavalier seul en tête et creuser encore l’écart au classement provisoire. Le retour de Johnny AUBERT (KTM) s’est fait discrètement, n’arrivant pas à rentrer dans le rythme auquel on est habituer à le voir évoluer, il finit loin derrière le duo de tête mais tout proche derrière le pilote HM Julien GAUTHIER qui a accusé la fatigue dans le dernier tour mais revenu à son meilleur niveau la journée se révèle positive. – 1- MEO / 57.00.237 – 2- GERMAIN / 57.09.227 – 3- GAUTHIER / 58.11.485Elite E2 Première victoire de la saison pour Fabien PLANET (SHERCO). Parti très fort le pilote SHERCO, se fait tour à tour remonter par Pierre Alexandre RENET (KTM). Sa chute dans la dernière spéciale ne fera pas son affaire et pour la première fois cette saison il ne montera pas sur la plus haute marche du podium mais reste en très bonne position pour repartir Champion de France demain. Michael METGE (HONDA-HM) en retrait depuis le début de la saison, il réalise une très belle journée et monte sur la troisième marche du podium.. Nicolas PAGANON (KAWASAKI) ne reprend pas le chemin du podium cette fois ci. Arrivé tard sur site, David FRETIGNE (YAMAHA) n’a pu reconnaître les spéciales et le classement s’en ressent aussitôt. – 1- PLANET / 58.46.683 – 2- RENET / 58.50.393 – 3- METGE / 59.06.683Elite E3 Loin devant dans sa catégorie, le pilote GASGAS, Christophe NAMBOTIN continu son chemin en solo devant Emmanuel ALBEPART (GASGAS). En réalisant le meilleur temps de la dernière spéciale en ligne Antoine BASSET (EEAT-Husqvarna) monte une nouvelle fois sur le podium. Comme souvent il se battait avec Pierre PALLUT (KTM) mais ce dernier n’a plus tenu le rythme à partir de mi-course. – 1- NAMBOTIN / 58.37.242 – 2- ALBEPART / 59.28.407 – 3- BASSET / 59.45.661Junior C’est un véritable mano a mano auquel on a eu droit aujourd’hui. Alexandre QUEYREYRE (HUSABERG) et Romain BOUCARDEY (SHERCO) ne veulent rien lâcher pour continuer à conserver l’un comme l’autre leur chance de remporter le titre. C’est dans la ligne que se fera la différence, juge de paix dans beaucoup de catégories, cette spéciale réserve encore bien des surprises pour demain. Mal parti en début de journée, Berenger CARRIER (EEAT-HUSQVARNA) sera l’auteur d’une belle remontée face à Kevin ROHMER (KTM). – 1- QUEYREYRE / 1.00.18.501 – 2- BOUCARDEY / 1.00.37.093 – 3. CARRIER / 1.01.19.170Rendez demain à 8h (départ avancé d’une 1/2h)