Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Championnat de France Enduro – Villebret (Dimanche)

Communiqués

Soulagement! C’est le sentiment qui animait les bénévoles de l’ASM Villebret ce soir. Au terme de deux jours de course sous pression, la faute à une météo menaçante et à une étroite surveillance des autorités locales, le bilan s’avère très positif. Tout le monde aura pu constater qu’avec de la bonne volonté, beaucoup de travail et une équipe de gens responsables, le déroulement d’une épreuve d’enduro de cette envergure est profitable à tous. Cette troisième manche du championnat de France d’ Enduro s’est donc déroulée sans encombre. Même la pluie, tombée dans la nuit, aura épargné la région aujourd’hui. Coté course, on a encore assisté à de nombreux rebondissements avec un nouveau vainqueur en E1, un mano-à-mano musclé en E3 et encore des changements sur le podium Junior. A peine plus calme, la catégorie E2 a été le théatre d’une belle bataille entre Gauthier et Dumontier.

-Catégorie E1:

Ce sera décidément un week-end a oublier pour Christophe Nambotin (KTM). Après sa contre-performance d’hier, il chute et écrase son collecteur d’échappement dans le premier tour de course, incident qui lui coutera de grosses secondes dans la sp3, avant qu’il ne puisse le remplacer. Un retard qu’il ne parviendra pas à rattraper, malgré un excellent dernier tour. Il termine second de la journée. Le bonheur des uns vient parfois du malheur des autres. Son plus proche rival au championnat, Anthony Boissiere (Sherco Moto Pulsion) n’a pas pu poursuivre sa belle remontée, contraint à l’abandon sur incident mécanique. La place était donc libre pour un vainqueur inédit cette saison. C’est Marc Bourgeois, le pilote Yamaha, qui retrouve la plus haute marche du podium. Excellent week-end pour lui car il gagne coup sur coup 2 places au provisoire et se retrouve désormais le dauphin de Christophe Nambotin avec 17 points de retard. Loïc Larrieu (Husqvarna) complète le podium des E1.

Classement championnat E1

 – 1/ Christophe Nambotin – 112 Pts

– 2/ Marc Bourgeois – 95 Pts

– 3/ Loïc Larrieu – 88 Pts

 

 -Catégorie E2:

Dans le dernier tour hier, Pela Renet avait impressionné avec un chrono exceptionnel en dessous des 6 minutes dans la ligne. C’est précisément dans cette spéciale qu’il a fait le plus de mal à ses concurrents en les reléguant systématiquement à plus de 15 secondes. Il s’impose avec plus d’une minute d’avance au final. Derrière lui, la lutte s’est organisé entre Julien Gauthier (Sherco – Moto Pulsion) et Romain Dumontier (Yamaha). Ils se sont suivis toute la journée, et, comme à Scaër, c’est Dumontier qui domine finalement l’auvergnat sur cette seconde journée. Avec les 17 points récoltés, il consolide sa seconde place au provisoire en comptant 34 points d’avance sur Gauthier, revenu 3ème à égalité de points avec Pierrick Roncin (Beta).

Classement championnat E2

– 1/ Pierre-Alexandre Renet – 120 Pts

– 2/ Romain Dumontier – 96 Pts

– 3/ Julien Gauthier/ Pierrick Roncin – 62 Pts

 

 -Catégorie E3:

En E3, on a vécu une journée très incertaine avec un Emmanuel Albepart (Beta) que l’on sait moins à l’aise le second jour, quand les spéciales se creusent, et Jérémy Joly (KTM) revanchard après s’être incliné hier. Les 2 hommes se sont tour à tour passés et repassés, jusqu’à se présenter dans l’avant-dernière spéciale avec un écart de 4 dixièmes. Et c’est cette fameuse ligne qui a arbitré leur duel et déclaré Jérémy Joly vainqueur. Malgré un doigt cassé, il y devance Albepart de plus de 10 secondes et retrouve ainsi le chemin de la victoire, sa 5ème cette saison. Au provisoire, Antoine Basset (GasGas), 3ème du jour, voit sa seconde place menacée par le retour d’Albepart. Ce dernier n’est désormais plus qu’à 3 points de lui, ce qui promet une fin de saison passionnante.

Classement championnat E3

– 1/ Jérémy Joly – 117 Pts

– 2/ Antoine Basset – 94 Pts

– 3/ Manu Albepart – 91 Pts

 

 -Catégorie Junior:

Nouvelle victoire de Jérémy Miroir (EEAT – Yamaha) chez les juniors, qui possède maintenant un confortable matelas de 29 points d’avance. De quoi appréhender sereinement la suite de la saison, avec un joker d’avance sur ses concurrents. Derrière lui, les choses bougent. Théo Bazerque (Sherco Academy) contraint à l’abandon, voit Jérémy Carpentier lui subtiliser la seconde place au provisoire. Une belle opération du rapide pilote Honda EC2M qui profite également d’une grosse chute de Mika Barnes (KTM) dans la SP7 (il était alors second) pour signer la 2ème place du jour. Barnes est 3ème au provisoire, avec 1 point d’avance sur Théo Bazerque. Encore sur le podium, Maëlig Bron-Fontanaz (EEAT-Yamaha) se rapproche de plus en plus des pilotes de tête au classement. Si la première place semble désormais difficile à aller chercher, 5 pilotes sont encore en mesure de se battre pour les accessits.

Classement championnat Junior

– 1/ Jérémy Miroir – 110 Pts

– 2/ Jérémy Carpentier -81 Pts

– 3/ Mika Barnes -75 Pts

 

-Catégorie Féminine: 

On prend les mêmes et on recommence. C’est encore Géraldine Fournel qui s’impose chez les filles. Mais cette fois ci, la représentante de la Sherco Academy aura eu la tâche moins aisée. Habituée à s’adjuger tous les chronos, elle en a cette fois ci laissée 3 sur 6 à ses concurrentes. Elle marque les 20 points de la victoire et il sera désormais très difficile de lui barrer la route vers un nouveau titre. L’histoire est bien différente pour la seconde place. Samantha Tichet (Moto Club Lozerien) termine par 2 fois seconde et rejoint Juliette Berrez (Yamaha) au provisoire. Une lutte qui devrait se prolonger lors des 2 dernières épreuves.

Classement championnat féminines

– 1/ Géraldine Fournel – 120 Pts

– 2/ Juliette Berrez – 94 Pts

– 2/ Samantha Tichet – 94 Pts

 

-Catégorie Constructeur: 

C’est au chausse-pied que KTM s’impose aujourd’hui dans la catégorie constructeur. A égalité de points avec Yamaha, la firme autrichienne s’impose pour moins de 2 secondes au cumul des temps, grâce aux performances de Joly et Nambotin (1er E3 et 2nd E1). En haut de l’affiche hier, Sherco subit aujourd’hui la dure loi du sport mécanique avec 2 abandons qui les font redescendre au classement.

Classement championnat Constructeur

– 1/ KTM – 223 Pts

– 2/ YAMAHA – 191 Pts

– 3/ HUSQVARNA – 182 Pts

 

 La mi-saison est passée et on note qu’à part en E2 et chez les féminines, les leaders vont probablement devoir se battre jusqu’à la toute dernière spéciale de la saison pour conquérir leur titre. Tant mieux pour le suspens. Le championnat reprendra maintenant ses droits les 30 et 31 Aout prochains à Saint-Cirgues-en-Montagne, en Ardèche.