Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Championnat de France Enduro – Sancey-Le-Grand (Dimanche)

Communiqués

Finalement, la pluie annoncée aura épargné les 300 participants à cette 3ème manche du championnat de France d’ Enduro. Malgré un brouillard tenace omniprésent jusqu’à la mi-journée, les spectateurs se sont déplacés en masse aux abords des spéciales et ont pu profiter d’un superbe spectacle. A l’arrivée, tous les pilotes étaient unanimes et saluaient l’accueil qui leur a été réservé par le peuple franc-comtois, ainsi que la qualité de l’épreuve organisée par le Moto-Club EFC.  Ils ont désormais entamé la seconde moitié du championnat et le moins que l’on puisse dire est que les leaders de chaque catégorie ont pris une sérieuse option pour la victoire finale. Méo, Renet, Nambotin et Larrieu ont tous cumulé le maximum de points possible en gagnant toutes les manches et on voit mal comment ces titres pourraient leur échapper sans un coup du sort.

 

-Catégorie E1:

Contrairement à hier, Antoine Méo (KTM) a pris le commandement de la catégorie des petites cylindrées dès la première spéciale, pour ne plus le lâcher. Il concédera tout de même 2 victoires de spéciales à Anthony Boissière (Sherco-Moto Pulsion) qui a pris du galon ce week-end en s’imposant à Marc Bourgeois (Yamaha), 3ème du jour, et Jérémy Joly (HM-Honda), en baisse de régime. Au provisoire, Méo s’envole en tête du classement et Marc Bourgeois réalise une belle opération en revenant à 2 points de Jérémy Joly, toujours second. Anthony Boissière remonte à la 4ème place, mais accuse un retard de 17 points sur Joly, suite à son difficile début de saison.

 

Classement championnat E1:

– 1/ Antoine Meo – 120 pts

– 2/ Jérémy Joly – 92 pts

– 3/ Marc Bourgeois – 90 pts

 

-Catégorie E2:

La surprise en E2 nous vient de Romain Dumontier (Yamaha-Pozzor), qui vient s’intercaler entre Pierre-Alexandre Renet (Husaberg) et Julien Gauthier (Sherco-Pulsion-Moto). Une seconde place obtenue à l’arrachée dans la toute dernière spéciale de la journée, pour seulement 4 dixièmes de seconde. Il nous avait déjà surpris hier en renouant avec le podium après avoir stoppé la moto 4 mois suite à une blessure, on sait désormais qu’il faudra compter sur lui pour jouer les troubles-fêtes en fin de saison. Au classement, pas d’incidence car Romain n’avait pas marqué de point lors des 2 premières épreuves. Pela Renet culmine en tête avec 120 points, suivi par Julien Gauthier (100 points) et Antoine Basset  (84 points).

 

Classement championnat E2:

– 1/ Pierre-Alexandre Renet – 120 pts

– 2/ Julien Gauthier – 100 pts

– 3/ Antoine Basset – 84 pts

 

-Catégorie E3:

On se demandait en début de week-end si Matthias Bellino (Husaberg) disposait du niveau de forme suffisant pour aller bousculer un Christophe Nambotin (KTM) réputé intouchable. La réponse est oui. Malgré le peu de roulage de Matthias, il a réalisé aujourd’hui une excellente journée, terminant à seulement à 12 secondes du Champion du monde E3. Même s’il n’a jamais pris réellement l’ascendant sur lui, il ne l’a jamais laissé partir et on peut parier que l’écart va encore se réduire dans les semaines à venir. Les deux hommes se sont en revanche rapidement éloigné de leurs poursuivants Manu Albepart (Beta) et Rodrig Thain (GasGas). Et c’est ce dernier qui monte sur le podium pour, encore une fois, un écart infime. 2 petits dixièmes de seconde gagnés dans la toute dernière spéciale,  qui redonnent le sourire au pilote GasGas qui revient de blessure.

 

Classement championnat E3:

– 1/ Christophe Nambotin – 120 pts

– 2/ Matthias Bellino  – 98 pts

– 3/ Emmanuel Albepart– 92 pts

 

-Catégorie Junior:

Une nouvelle journée sans-faute pour le meilleur “rookie” de l’enduro français. Loïc Larrieu (Husaberg) n’a laissé aucune chance à Kevin Rohmer (EEAT-Yamaha), son dauphin, de lui prendre une spéciale. Il termine la journée avec plus d’une minute d’avance et un chrono qui le placerait sur le podium de chaque catégorie Elite. La grosse bagarre du jour a opposé Jérémy Miroir (EEAT-Yamaha) et Théo Bazerque. Battu hier, Miroir avait des envies de revanche aujourd’hui et les 2 pilotes ne se sont pas lachés de la journée. En toute fin d’ épreuve, le duel a finalement tourné à l’avantage de Bazerque qui monte sur le podium pour la seconde fois de sa toute jeune carrière d’ enduriste.

 

Classement championnat Junior:

– 1/ Loïc Larrieu – 120 pts

– 2/ Kévin Rohmer– 93 pts

– 3/ Jérémy Miroir – 67 pts

 

-Catégorie Féminine:

Comme hier, Juliette Berrez (Yamaha) et Géraldine Fournel (Husaberg) se sont partagés les victoires de spéciale. Et il aura fallu attendre la toute dernière spéciale pour qu’elles se départagent. Avantage Berrez qui signe un beau doublé et fait un bond spectaculaire au classement en passant de la 5ème à la seconde place. Elle est donc désormais une menace directe pour Géraldine Fournel, à seulement 11 points de la place de leader. Marion Gimbert (TM), 3ème encore aujourd’hui, consolide cette place au général d’une catégorie qui se révèle être la plus disputée du championnat.

 

Classement championnat Féminin:

– 1/ Géraldine Fournel – 98 pts

– 2/ Juliette Berrez– 90 pts

– 3/ Marion Gimbert – 88 pts

 

-Catégorie Constructeur:

Inversement des rôles. Au jeu des chronos, c’est ce soir le constructeur KTM qui monte sur le podium et remporte la meule de Comté offerte au vainqueur, grâce aux temps cumulés de Christophe Nambotin et Antoine Méo. La marque autrichienne est toujours à égalité avec Husaberg. C’est Sherco qui complète le podium avec les bons résultats des pilotes Pulsion-Moto (Anthony Boissière et Julien Gauthier).

 

Classement championnat Constructeur:

– 1/ KTM – 160 pts

– 2/ HUSABERG – 160 pts

– 3/ YAMAHA – 118 pts

 

Pas de repos pour les pilotes Elite qui vont désormais braquer leurs guidons vers la finale du Championnat du Monde d’Enduro, qui a lieu le week-end prochain à Saint-Flour. Tout le plateau du Championnat de France se réunira de nouveau le week-end suivant à Langogne (48), pour la 4ème épreuve.