Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Championnat de France Enduro – Saint Cirgues en Montagne

Toutes les actus

Saint Cirgues en Montagne (07) – MANCHE 3/5Après un début de championnat dans le nord est, la caravane de l’enduro français va retrouver le sud de la France en Ardèche. C’est précisément la commune de Saint Cirgues en Montagne qui va accueillir cette 3° manche. En 2009, le moto club du plateau Ardechois nous avait concocté une belle épreuve. Tous les ingrédients étaient réunis pour la réussite de l’épreuve. Fort de cette première expérience, le moto club relève une nouvelle fois le défi. Saint Cirgues en Montagne est une petite commune de 260 habitants en centre Ardèche. Situé en moyenne montagne, Saint Cirgues est en pleine nature. Très proche du Lac d’Issarlès, la commune s’ouvre principalement au tourisme vert. Le Mont Gerbier des Joncs ( source de la Loire ) et le Mont Mezenc point culminant de l’Ardèche à 1754m d’altitude offrent de superbes panoramas sur les hauts plateaux Ardéchois mais aussi ceux de Lozère et de Haute Loire à seulement à quelques kilomètres. Vous trouverez à Saint Cirgues en Montagne la quiétude dans un cadre naturel composé de sapinières, de prairies et de petits ruisseaux. L’accueil par la population locale y est chaleureux. Comme beaucoup de région en moyenne montagne, la charcuterie, les champignons et autres produits du terroir ne manqueront pas à la bonne réputation gastronomique. La richesse culturelle n’est pas en reste, une église romane du XII siècle en centre village, les ruines de l’Abbaye Cistercienne de Mazan fondée en 1119 à quelques kilomètre et la ville du Puy en Velay à 50 kms. L’accès routier se fait par l’autoroute A7 ou A75. Par l’A7 en arrivant du nord ou du sud il faut quitter l’autoroute en direction d’ Aubenas qui se trouve à 40 km de Saint Cirgues. Pour l’A75, en arrivant du Nord quitter l’autoroute à la sortie Brioude pour rejoindre la N102, en arrivant par le sud de l’A75 quitter l’autoroute direction Mende puis Langogne et rejoindre la N102. Par le train les gares du Puy en Velay, et de Langogne sont les plus proches. Le tracé d’environ 80 km sera en 8 avec au centre Saint Cirgues où auront lieu les ravitaillements et la spéciale en ligne (SP3). Les spéciales 1 et 2 seront sur le même site au château des Eperviers à 5 mn du village. Les élites et juniors devront boucler 3 tours et les nationaux 2 tours. C’est dans le CH1 qu’auront lieux les spéciales 1 et 2. La SP1 est mi-ligne mi-banderolée en sous bois et sur des portions tracées dans les genêts. La SP2 est tracée sur le terrain de cross et ses alentours. La SP3 sera dans le CH2. Usante et technique la boucle est constituée principalement de sous bois avec des dénivelés importants. La nature du sol rocailleuse est très cassante, si la chaleur est présente les organismes risquent bien d’en prendre un coup ! Coordonnées GPSST CIRGUES et SP3 : 04°5’34.7”E et 44°45’28.2”N SP1 et SP2 : 04°05’11.0”E et 44°46’32.7”NElite E1 : Fabien PLANET aux commandes Après l’épreuve de Bar sur Seine, c’est Fabien PLANET (Sherco) qui arrive en tête du classement provisoire avec 3 points d’avance sur Marc GERMAIN (Yamaha) et dix sur Jeremy JOLY (HM-Euroboost). Victime d’une chute, Marc Germain avait perdu son avantage, il mettra tout en oeuvre dans 10 jours pour retrouver sa place favorite mais Fabien Planet ne lâchera rien et compte bien rester en tête du provisoire à l’issue des 2 journées. La troisième place du provisoire sera aussi très disputée avec trois pilotes prétendants. Jeremy Joly, 62 points, Rodrig THAIN 61 points (HM-Euroboost) et Julien GAUTHIER 59 points (TM Racing). La bataille promet d’être rude et tout reste ouvert pour ces 5 pilotes. Elite E2 : MEO et RENET à égalité Antoine MEO (Husqvarna) et Pierre Alexandre RENET (Husaberg) sont au coude à coude depuis le début de la saison et aucun des deux pilotes n’arrive à prendre l’ascendant. Peut être ce futur week end sera l’occasion pour l’un ou l’autre de faire la différence et prendre l’avantage en vue de la fin de saison. Derrière, Sébastien BOZZO (Kawasaki) devance le Brigadier Antoine BASSET (EEAT-Yamaha) pour une dizaine de points. A 9 points de Basset, Nicolas PAGANON doit retrouver un rythme plus élevé pour espérer finir sur le podium final. Absent pour 2 mois au moins, Johnny AUBERT (KTM) ne prendra pas le départ. Elite E3 : Impérial NAMBOTIN Avec 100 points, Christophe NAMBOTIN (GasGas) devance Sébastien GUILLAUME (Husqvarna) de 20 points. Une cinquième victoire le samedi lui assurerait l’équivalent en points d’un journée d’avance. Autant dire que pour Seb c’est le week end de la dernière chance pour une victoire à la régulière au terme de la saison. Sylvain LEBRUN (KTM) est bien accroché à sa troisième place du provisoire et devance Mathieu GAGNOUD (TM Racing) de 12 points. Juniors : Un championnat très ouvert Pas de gros écarts au provisoire en junior suite à la contre performance de Mahias BELLINO (Husaberg) à Bar sur Seine alors qu’il avait dominé les deux premières journées. Du coup on retrouve 3 pilotes dans un intervalle de 5 points. Le Première Classe Romain DUMONTIER (EEAT-Yamaha) totalise 70 points devant son coéquipier, le Conducteur Alexandre QUEYREYRE (EEAT-Yamaha) qui accuse 5 points de retard. Romain BOUCARDEY (KTM) talonne Queyreyre à 1 point. Mathias Bellino pourrait retrouver le podium du provisoire à condition de signer 2 victoires. Les regards seront portés sur Alexandre Queyreyre qui roule sur ses terres et où le physique pourrait faire la différence ce qui ne sera pas pour lui déplaire. Rendez vous dès le vendredi 1er Juillet pour les vérifications administratives et techniques. Le Service Communication pour la FFM et JLMCO