Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
30 - 31 mai 2020

communiqués
14.07.12.
Championnat de France Enduro – Chabreloche (Samedi)

Retour en Auvergne pour le championnat de France d’Enduro. La rĂ©gion de Chabreloche, connue par tous les amateurs de la discipline comme l’une des plus agrĂ©able et accueillante, n’a pas failli Ă  sa rĂ©putation de berceau de l’enduro. La masse spectaculaire de passionnĂ©s qui dĂ©ambulaient dans les allĂ©es du paddock en est le parfait tĂ©moignage. Ce soir, Ă  l’arrivĂ©e, les pilotes confirmaient tous les prĂ©visions du club organisateur, le Montoncel Racing. Le parcours a Ă©tĂ© long et usant, malgrĂ© qu’il ait Ă©tĂ© Ă©pargnĂ© par la mĂ©tĂ©o. Les spĂ©ciales en herbe, typiques de la rĂ©gion, ont vu les pilotes locaux briller, on en retrouve un sur chacun des podiums Elite.

 

-Catégorie E1 :

Nouvelle performance pour Antoine Méo (KTM) qui s’impose à l’arraché, au terme d’une journée qui a tenu en haleine tous les spectateurs.  La catégorie, amputée  de deux de ces animateurs phares, Jérémy Joly (YAMAHA) et Marc Bourgeois (EEAT-YAMAHA) tous deux blessés, a tout de même offert un suspens incroyable. Les deux premiers tours ont vu les pilotes Fabien Planet (Sherco) , licencié dans le club organisateur, et Rodrig Thain (HM-Honda) se battre pour le commandement, laissant Antoine Méo à quelques secondes derrière, semblant avoir du mal à imposer sa petite 125.  C’était sans compter sur la fougue du sudiste, qui, piqué au vif, va réagir en gagnant les 4 dernières spéciales pour finir sur la plus haute marche du podium, 5 secondes devant Fabien Planet. Rodrig thain finit 3ème.

Classement  E1
– 1/ Antoine Meo – 42:47.949
– 2/ Fabien Planet – 42:53.309
– 3/ Rodrig Thain – 42:59.837

 

-Catégorie E2 :

Chez les E2, Pierre-Alexandre Renet (Husaberg), qui s’impose aujourd’hui, rĂ©alise une très bonne opĂ©ration car il prend la tĂŞte du championnat Ă  JĂ©rĂ©my Tarroux (KTM) pour un point seulement. Le pilote Tarnais limite la casse en finissant second mais devra rĂ©agir demain s’il veut enrayer la « machine » Pela. Belle performance de Julien Gauthier (KAWASAKI) qui monte une nouvelle fois sur le podium, et qui, s’il n’avait pas perdu une vingtaine de seconde lors d’une chute dans la SP3 , pouvait prĂ©tendre Ă  se bagarrer pour la seconde place.

Classement  E2
– 1/ Pierre-Alexandre Renet – 42:18.352
– 2/ Jeremy Tarroux – 42:35.421
– 3/ Julien Gauthier – 42:59.432

 

-Catégorie E3 :

 C’est une petite révolution qu’a connue aujourd’hui la catégorie des grosses cylindrées. En effet, l’impressionnant retour en forme d’ Emmanuel Albepart (BETA) cette saison est enfin récompensé.  Dés le début de la journée, Manu, au guidon de la 500 Beta, impose un gros ryhtme. Sans pouvoir aller chercher son rival, il ne lui concède qu’une poignée de secondes  après 5 spéciales. Dans la spéciale 6, Christophe fait une erreur et se bloque dans un bourbier, perdant un peu plus d’une minute. La voie est libre pour Manu qui remporte aujourd’hui sa première victoire de la saison en Championnat de France.Sébastien Guillaume (GASGAS) termine second devant Christophe Nambotin qui complète ce podium inédit.

Classement  E3
– 1/ Manu Albepart – 42:44.592
– 2/ Sebastien Guillaume – 42:58.637
– 3/  Christophe Nambotin – 43:34.426

 

-Catégorie Junior :

 Pas de surprise en Junior. Le leader invaincu Mathias Bellino (HUSABERG) accroche une nouvelle fois Ă  son palmarès une journĂ©e de championnat de France. Il s’est tout de mĂŞme inclinĂ© dans la première spĂ©ciale face Ă  un surprenant Julien Jagu (YAMAHA), rapide toute la journĂ©e, qui Ă©chouera au pied du podium pour moins d’une seconde. C’est le pilote SHERCO BĂ©renger Carrier qui le prive de cette troisième place dans l’ultime spĂ©ciale de la journĂ©e. Sur la 2ème marche, on retrouve Romain Barberger (YAMAHA), qui reprend 2 places au classement gĂ©nĂ©ral après les abandons de Kevin Rohmer (EEAT-YAMAHA) et Romain Boucardey (KTM). Il est ce soir le dauphin de Mathias Bellino au provisoire.

 Classement  Junior
– 1/ Mathias Bellino  – 43:35.763
– 2/ Romain Barberger – 44:33.417
– 3/  BĂ©renger Carrier– 44:47.656

 -Championnat constructeur :

LĂ  encore, quelques changements. Avec la contre-performance de Christophe Nambotin et les victoires de Pela Renet et Mathias Bellino , c’est Husaberg qui met fin Ă  la domination de KTM au championnat constructeur.

Demain, il faudra que les pilotes soient très vigilants car le terrain a beaucoup évolué, les spéciales se sont creusés et les spécialistes des belles spéciales en herbe devraient être moins à leur avantage.

Partenaires
  • Partenaire Titre
  • Partenaires Officiels
  • Partenaires MĂ©dias
  • Fournisseurs Officiels
24MX
UPMoracoProgripFirst RacingMinervaScorpion
By enduroMoto Verte
OTSBud RacingJLMcoRS ProColibri SportExpotent