Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Championnat de France 2012 – Quatrième épreuve – Peyrat-le-Château

Communiqués

Fin de la trêve estivale pour le championnat de France d’Enduro qui reprendra ses droits le week-end prochain, à l’occasion de la quatrième épreuve de la saison.
Et c’est Peyrat-Le-Château, ville dont le nom donne des frissons à tout amateur d’enduro qui sera le théâtre de cette course.
Il est bon de rappeler aux plus jeunes que Gilles Lalay, né à Peyrat-le-Château, fût l’un des meilleurs pilotes de l’histoire de l’enduro français, cumulant, entre autres, 10 titres de champion de France, une victoire aux ISDE par équipe, une victoire au scratch en individuel en 1985, et une victoire au Dakar. Avant de nous quitter, le pilote surdoué avait mis sur pied la course d’ enduro qui reste encore considérée aujourd’hui comme la plus dure du monde. La Gilles Lalay Classic a, pendant 10 ans, été à la fois le rêve et le cauchemar de centaines de pilotes qui s’y sont essayé,  et a fait le bonheur de dizaines de milliers de spectateurs qui venaient y assister chaque année.
Autant dire que le moto-club peyratois n’en est pas à son coup d’essai et qu’il saura proposer une nouvelle fois aux pilotes un enduro de grande qualité (l’organisation de la finale du championnat de France en 2010 avait été un franc succès).

Le parcours de 70 km à parcourir 3 fois pour les pilotes Elite et 2 fois pour les féminines et nationaux, pourra s’avérer usant, notamment dans la seconde moitié (Ch2 et 3) beaucoup moins roulante et parsemée de pierriers, cotes piégeuses et dévers. 

 

Le départ sera donné sur la place de Peyrat-le-Château (Point GPS45°48’49.0″N 01°46’25.3″E ) qui recevra également le paddock A.

-20 minutes après le départ, les pilotes atteindront la SP1,  à Le bois la Combe (Point GPS45°49’58.1″N 1°44’57.2″E ). Il s’agit d’ une spéciale banderolée alternant prairie en dévers et passages en sous-bois. Elle est longue d’environ 5 km et devrait se rouler en 6 minutes.

-La SP2, à Auriat (Point GPSDépart 45°52’05.2″N 01°40’09.6″E  – Arrivée 45°52’28.5″N 01°39’01.0″E) est une ligne de 6 km, mélange de prairie et de passages en sous-bois. Le temps estimé pour cette spéciale est d’environ 8 minutes et les pilotes y entreront 12 minutes après le CH1.

-Les pilotes s’aligneront enfin à l’entrée de la SP3, 40 minutes après leur passage au CH2. Cette banderolée de 5 km est située à Peyrat-le-Château Villechenille (Point GPS45°48’26″N 1°46’33″E ) et devrait se parcourir en 6 minutes pour les meilleurs.

 -Coordonnées des CH :

CH1Saint Moreil (Point GPS45°50’57.8″N 01°41’17.5″E )

CH2Cheissoux (Point GPS – 45°49’58.3″N 01°38’’§.§″E )

CH3Bibliothèque de Peyrat-le-Château (Point GPS45°48’49.0″N 01°46’24″E )

 

 Catégorie E1 :

En E1, le pilote KTM Antoine Méo abordera cette épreuve avec 32 points d’avance sur ces poursuivants. Ce ne sera probablement pas suffisant pour être titré avant la finale, mais cette avance confortable lui offre tout de même le droit à un joker. Derrière lui, Fabien Planet (Sherco), plus motivé que jamais après sa toute fraiche seconde place au Grand Prix de Suède, se battra pour conserver la seconde place, qu’il partage avec Rodrig Thain (HM-Honda). Les pilotes de la catégorie E1 accueilleront également le week-end prochain un nouveau venu en Enduro, qui tentera, pour son baptême, de jouer les trouble-fête. Le pilote de motocross Anthony Boissiere fera en effet ses débuts dans la discipline au guidon d’une Sherco.

-Provisoire E1 :

– 1 – Antoine Méo (KTM) – 120 pts

– 2 – Fabien Planet (SHERCO) – 88 pts

– 3 – Rodrig Thain (HM-HONDA) – 88 pts

– 4 – Nicolas Deparrois (KAWASAKI-PULSION) – 61 pts

– 5 – Marc Bourgeois (EEAT-YAMAHA) – 40 pts

 

Catégorie E2 :

Dans la catégorie E2, le mano a mano pourrait se prolonger entre Pela Renet (Husaberg) et Jeremy Tarroux (KTM). Les 2 pilotes au sommet de cette catégorie ont tous deux brillé le week-end dernier, Pela prenant la tête du championnat du monde en Suède, et Jeremy remportant l’ Aveyronnaise Classic. Le suspens devrait rester entier jusqu’à la fin du championnat, d’autant que Julien Gauthier (Kawasaki) reste en embuscade à une vingtaine de points des leaders.

-Provisoire E2 :

– 1 – Pierre-Alexandre Renet (Husaberg) – 111 pts

– 2 – Jeremy Tarroux (KTM) – 105 pts

– 3 – Julien Gauthier (Kawasaki) – 89 pts

– 4 – Antoine Basset (EEAT-Yamaha)- 65 pts

– 5 – Romain Dumontier (Husqvarna) – 53 pts

 

Catégorie E3 :

Même s’il domine outrageusement la catégorie des grosses cylindrées sur le circuit mondial (il s’est encore imposé en Suède le week-end dernier), le normand Christophe Nambotin (KTM) se présentera avec seulement 15 points d’avance sur son dauphin Manu Albepart (Beta). Là encore, il faudra probablement attendre la dernière épreuve pour assister au dénouement.

-Provisoire E3 :

– 1 – Christophe Nambotin – 116 pts

– 2 – Emmanuel Albepart (Beta) – 101 pts

– 3 – Sébastien Guillaume (GasGas) – 88 pts

– 4 – Benoit Fortunato (GasGas) – 65 pts

– 5 – Rudy Cotton (GasGas) – 43 pts

 

Catégorie Junior :

Chez les Juniors, on voit mal comment le titre pourrait échapper à Mathias Bellino, tant le pilote Husaberg domine cette saison. Il lui faudra conserver l’avance de points qu’il possède sur Kevin Rohmer (EEAT – Yamaha), actuel second, pour être couronné Dimanche soir. Derrière lui, l’accès au podium est totalement ouvert. La catégorie étant particulièrement animé, Kevin Rohmer devra se battre pour conserver sa place, enviée par Romain Barberger (Yamaha) à seulement 7 points, et Bérenger Carrier (Sherco) qui recolle à la tête de course depuis l’épreuve de Chabreloche.

-Provisoire Junior :

– 1 – Mathias Bellino (Husaberg) – 125 pts

– 2 – Kevin Rohmer (EEAT-Yamaha) – 72 pts

– 3 – Romain Barberger (Yamaha) – 65 pts

– 4 – Berenger Carrier (Sherco) – 55 pts

– 5 – Swan Servajean (Yamaha) – 51 pts

 

Catégorie féminines :

Chez les filles, la dernière épreuve a bousculé la hiérarchie. Ludivine Puy (GasGas), qui domine l’enduro féminin depuis des années, n’a pas marqué de points  le Dimanche à Chabreloche à cause d’une blessure. Elle se retrouve donc reléguée à la 3ème place d’un trio qui se tient en seulement 7 points. C’est la pilote Husaberg Blandine Dufrene qui en est le leader, talonnée à un point par Audrey Rossat (KTM).

-Provisoire Féminines :

– 1 – Blandine Dufrene (Husaberg) – 98 pts

– 2 – Ludivine Puy (GasGas) – 97 pts

– 3 – Audrey Rossat (KTM) – 91 pts

– 4 – Valérie Roche (GasGas) – 56 pts

– 5 – Océane Gatignol (KTM)- 47 pts

 

Catégorie Constructeurs :

Il est quasiment certain que le titre constructeur se jouera entre les 2 co-leaders du championnat, à savoir Husaberg et KTM, qui cumulent plus de 80 points d’avance sur leurs adversaires. Derrière, Kawasaki tient toujours la 3ème place, suivi de près par Sherco (à seulement 7 points)

-Provisoire Constructeur :

– 1 – Husaberg – 236 pts

– 2 – KTM – 236 pts

– 3 – KAWASAKI – 150 pts

– 4 – SHERCO – 143 pts

– 5 – HM-HONDA – 129 pts

 

Rendez-vous donc les 8 et 9 Septembre prochain à Peyrat-le-Château pour vivre l’avant-dernière épreuve du championnat de France d’Enduro.