Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Brignoles – Samedi

Communiqués

Plus de 350 pilotes au départ ce matin pour arpenter les sentiers Varois. Le mistral venu chasser les nuages de la veille laisse la place à un soleil radieux pour le plus grand bonheur des spectateurs. Avec près de 45mn de spéciales pour les meilleurs pilotes, les 3 spéciales faisaient toutes plus de 6 mn sauf pour Jonnhy Aubert … Le premier chrono déclenché fût pour la spéciale en ligne piégeuse à souhait au beau milieu de la garrigue et des chênes verts, sinueuse la plupart du temps quelques bouts droits et rapides ne devaient pas échapper à la maîtrise des pilotes très impressionants dans ce genre de portion « à bloc ».ELITES E1 – FABIEN PLANET CRÉE L’ÉVÈNEMENT L’arrivée chez les E1 de Fabien PLANET (KTM) était observée avec attention par les afficionados de la discipline. Tout laisse à croire que l’adaptation au petit 4T s’est faite sans mal et même avec brio puisque Planet arrache la victoire au pilote YAMAHA Marc GERMAIN. Victoire très disputée après un début de journée très serré où Julien GAUTHUER (HM-HONDA) et Marc BOURGEOIS (HUSQVARNA-EEAT) signaient de très bon temps dans la SP1 et la SP3. Un ton en dessous Nicolas PAGANON (KAWASAKI-PULSION MOTO) s’accroche pour rester coller aux pilotes de tête mais faisant face aussi à Sébastien BOZZO (HUSQVARNA-ENDURO ACADEMIE) incisif et qui finira à une très belle 4° place. – 1-Fabien PLANET (KTM) : 43.13.840 – 2-Marc GERMAIN ( YAMAHA) : 43.16.885 – 3-Julien GAUTHIER (HM-HONDA) : 43.29.954 ELITES E2 – JOHNNY AUBERT : LA CLASSE Officiels Pas de surprise, le champion du monde en titre Johnny AUBERT (KTM) remporte haut la main sa catégorie avec près de 2 minutes d’avance sur Damien MIQUEL (YAMAHA). Revenu sur le championnat de France après un rapide exode sur le Championnat Italien l’an dernier la similitude du terrain Varois avec la Corse sourie au pilote d’Ajaccio. Rodrug THAIN (TM) très attendu lui aussi signe de beaux chronos mais perd sa troisième place après avoir écopé de 2 mn de pénalités. Du coup c’est Emmanuel ALBEPART (KAWASAKI) qui monte sur le podium . David FRETIGNE (YAMAHA) et Adrien METGE (HUSQVARNA EEAT) complètent les premiers de liste. – 1- Johnny AUBERT (KTM) : 42.35.443 – 2- Damien MIQUEL (YAMAHA) : 44.41.689 – 3- Emmanuel ALBEPART (KAWASAKI) : 45.14.321 ELITES E3 – DUEL AU SOMMET GUILLAUME /NAMBOTIN Duel dominé par Seb GUILLAUME (HUSQVARNA) pour cette première journée du Championnat de France, 6 victoires de spéciales lui permettent de devancer Christophe NAMBOTIN (GASGAS). Deux 300 2T aux deux premières places, et la « grosse » 570 HUSABERG de Michael METGE pour venir compléter ce podium. Rudy COTTON (BETA) et Antoine BASSET (HUSQVARNA – ENDURO ACADEMIE) termine respectivement à la 4° et 5° position. Déception en revanche pour Yannick BOSSI (TM ) que l’on attendait plus aux avants postes. – 1-Sébastien GUILLAUME (HUSQVARNA) : 43.02.542 – 2-Christophe NAMBOTIN (GAS GAS) : 43.28.471 – 3-Michael METGE (HUSABERG) : 45.50.043 JUNIORS – JEREMY JOLY IMPOSE SON RYTHME Sans contexte Jeremy JOLY (HM-HONDA) a surclassé ses concurrents avec une avance importante sur ses poursuivants. Benoît FORTUNATO (YAMAHA HMC) « rate » son début de journée puis réalisera une belle remontée sur JJ mais cela ne suffira pas. Plus de 27s les séparent à l’arrivée. Pas « dedans » Romain BOUCARDEY (KTM) n’est à aucun moment en mesure de venir inquiéter les 2 hommes de tête. Talonné par le pilote de l’armée de terre Romain DUMONTIER (HUSQVARNA), Boucardey va devoir réapprivoiser la 125 2T après 1 année passée sur un 250-4T. – 1-Jeremy JOLY (HM-HONDA) : 44.26.780 – 2-Benoît FORTUNATO (YAMAHA) : 44 .54.402 – 3-Romain BOUCARDEY (KTM) : 45.52.580