Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Brignoles – Dimanche

Communiqués

Deuxième et dernière journée dans le sud est. Le travail accompli par le moto club du Var fût de grande qualité avec un tracé et une organisation souligné unanimement par l’ensemble des pilotes. C’est avec ½ heure plus tôt que la veille que les premiers départs sont donnés. Toujours deux tours au programme pour les élites et les nationaux. Seul les 50cm3 et les féminines faisaient 1 tour. Le championnat commence fort et tient ses promesses du côté sportif qui va réserver bien des surprises, des joies et des déceptions tout au long de cette saison.ELITES E1 – MARC GERMAIN REPREND LA MAIN Battu la veille, Marc GERMAIN (YAMAHA) a pris le départ avec la ferme intention de monter sur la plus haute marche du podium. Fabien PLANET (KTM) ne lui a pas laissé la tâche facile. Tout au long de la journée les 2 pilotes se sont partagés les victoires de spéciales. Moins en verve que la veille Julien GAUTHIER (HM-Honda) et Marc BOURGEOIS (HUSQVARNA) n’ont pas suivi le rythme des deux hommes de tête, non loin Nicolas PAGANON (KAWASAKI – PULSION MOTO) termine à la 5° place. Ces deux premières journées confirme que la catégorie E1 sera la catégorie la plus disputée tout au long de cette saison. – 1 Marc GERMAIN ( YAMAHA) : 42.44.318 – 2 Fabien PLANET (KTM) : 42.48.634 – 3 Julien GAUTHIER (HM-HONDA) : 43.19.815 ELITES E2 – JOHNNY AUBERT ÉCRASE LA CONCURRENCE Pas vraiment de suspens ce matin au départ, Johnny AUBERT (KTM) n’a laissé aucune spéciale la veille et a montré un niveau de pilotage à la hauteur de son titre en mondial. Dès la première spéciale le ton est donné avec 15s de mieux que Manu ALBEPART (KAWASAKI – PULSION MOTO). Longtemps second, Albepart perd tout son bénéfice dans les spéciales 4 et 5. Il ne pourra alors remonter sur Damien MIQUEL (YAMAHA), Jeff GOBLET (BMW) et Adrien METGE (HUSQVARNA – EEAT). Ce dernier perdra la 3° place dans la dernière spéciale à l’avantage de Miquel. En retrait la veille, Goblet à mener sa BMW en seconde position mais loin, très loin au général par rapport à Aubert. – 1- Johnny AUBERT (KTM) : 41.32.845 – 2- Jean-François GOBLET (BMW) : 44.26.554 – 3- Damien MIQUEL (YAMAHA) : 44.30.318 ELITES E3 – SEB GUILLAUME GARDE L’AVANTAGE La première partie de journée tourne à l’avantage du pilote GAS GAS avec 3 victoires de spéciales. Seb GUILLAUME (HUSQVARNA) reprend la main sur Christophe NAMBOTIN (GAS GAS) pour les spéciales restantes. Finalement au cumul c’est Guillaume qui signe une nouvelle victoire pour 3s517. Derrière on retrouve Michael METGE (HUSABERG), Yannick BOSSI (TM) et Rudy COTTON (BETA) dans à peine 20s. Si ces pilotes ne semblent pas en mesure d’inquiéter le duo de tête, une autre course a bel et bien lieu pour les places d’honneurs. – 1- Sébastien GUILLAUME (HUSQVARNA) : 42.20.190 – 2- Christophe NAMBOTIN (GAS GAS) : 42.23.707 – 3- Michael METGE (HUSABERG) : 44.41.250 JUNIORS – JEREMY JOLY SEUL AUX COMMANDES Jeremy JOLY (HM-HONDA) a montré la veille que sa nouvelle 250-4T lui allait comme un gant. Il s’adjuge les 7 spéciales de la journée. La performance du jour revient au normand Romain DUMONTIER (HUSQVARNA – EEAT) qui termine second à 1,03.340 de JJ, Romain BOUCARDEY (KTM) régulier en début de journée faibli dans les deux dernières spéciales et n’arrivera pas à remonter sur le pilote de l’Armée de Terre. La 4° place revient au vice champion de France Nat3 de l’an dernier. Benoît FORTUNATO (YAMAHA – HMC) chute fort dans l’avant dernière spéciale. Il ralliera tout de même l’arrivée mais à cette heure on ne connaît pas la gravité de sa blessure au bras. – 1- Jeremy JOLY (HM-HONDA) : 43.44.551 – 2- Romain DUMONTIER (HUSQVARNA) : 44 .47.891 – 3- Romain BOUCARDEY (KTM) : 45.17.611 CHAMPIONNAT CONSTRUCTEURS KTM remporte le championnat constructeur sur le cumul des 2 journées. – 1- KTM : 95 pts – 2- HM HONDA : 82 pts – 3- HUSQVARNA : 76 pts