Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

BOUSSAC (23) – Le Championnat de France fait étape en Creuse

Boussac (23)
Communiqués

Trois semaines après la grosse déception de l’annulation de l’épreuve de Saint-Jean-D’Angély sur décision préfectorale, le Championnat de France d’enduro 24MX va désormais poser ses valises en Creuse, à Boussac, pour une nouvelle épreuve de cette saison 2022. Le week-end prochain, le Moto-Club Boussaquin sera donc à pied d’œuvre pour organiser cet événement, que la petite commune d’un millier d’habitant n’avait pas accueilli depuis 2004.  Le club ne s’était pas endormi pour autant car une épreuve du Championnat du monde, d’Europe, et des Enduro Kid sont entre temps venus remplir les tablettes, ainsi qu’un support fréquent aux Moto-Clubs voisins. Des succès réguliers pour la petite équipe réunie autour de Roland Dubac, le président, portés par le dynamisme de ces passionnés et l’enthousiasme des communes qui seront traversées.

La course sera articulée autour d’un CH unique et regroupera les trois spéciales dans un périmètre très proche du centre de Boussac, ce qui devrait être très confortable pour les spectateurs et assistants. Le tracé sera assurément usant et les deux boucles mèneront les pilotes sur quelques spots remarquables dont les noms résonnent pour les passionnés d’ Enduro qui ont déjà posé les roues dans ce coin de France.        

 

Le profil du parcours :

Départ – Paddock A – Administratif – Boussac (GPS – 46°20’54.73”N 2°13’49.59”E ) Lien Google Map

Spéciale 1Boussac(GPS – 46°20’56.38”N 2°13’55.05”E ) Lien Google Map : Spéciale banderolée mixte avec du dénivelé

CH1 – Paddock

Spéciale 2Boussac (GPS – 46°20’44.61”N 2°13’08.68”E ) Lien Google Map : Spéciale en ligne

Spéciale 3 – Boussac-Bourg (GPS – 46°21’08.84”N 2°13’52.38”E ) Lien Google Map : Spéciale banderolée typée prairie

CH2 – Retour Paddock

 

3 tours pour les pilotes Elite, 2 tours pour les nationaux.

 

Elites :

Le pilote B2R-Fantic Loïc Larrieu prendra le départ à Boussac en leader incontesté. Il cumule 16 points d’avance sur ses concurrents, et, s’il signait la même performance en Creuse, se verrait dans une situation très confortable dans l’optique de la victoire finale, avec plus de 20 points d’avance et, de fait, un joker en poche avant la dernière épreuve. La situation n’est pas la même pour ses deux poursuivants, Anthony Geslin (Atomic Moto) et Till DeClercq (Dafy Enduro Team). Ex-æquo à la deuxième place du provisoire, ils vont devoir tout faire pour tenter de se départager.

Le E2 est clairement la catégorie qui nous offre le plus de suspens cette saison, grâce à un trio qui oppose Zach Pichon (Sherco factory), en tête avec une très courte avance (un point seulement), à Hugo Blanjoue (Elite Moto 15 – KTM) et Théo Espinasse (OxMoto Beta). Ce dernier, qui s’était blessé au trèfle lozérien, avait compromis sa participation à l’épreuve de Saint-Jean. L’annulation de cette course et son retour en forme entre les banderoles lui permettent de conserver toutes ses chances pour le titre E2, et promettent une course exceptionnelle dans cette catégorie.

La catégorie E3 ne sera pas en reste. Léo Le Quéré (Sherco Academy), très impressionnant depuis le début de saison, est toujours le patron de cette catégorie. Il compte 10 points d’avance sur l’ ardéchois Antoine Basset (Atomic Moto). Ce dernier  revient progressivement sur le devant de la scène, il a signé sa première victoire chez lui, à Privas, et vient de briller également en mondial. Lui aussi dans la lumière, que ce soit sur le Championnat de France ou en Mondial, Luc Fargier (OxMoto Beta) est une des révélation de cette saison, et pourrait bien venir chercher la gagne sur les spéciales boussaquines. 

 

JUNIOR

Avec à son crédit trois victoire et une deuxième place, Thibault Giraudon a réalisé, de loin, le meilleur parcours des pilotes Juniors E1. Avec une avance de 17 points, le représentant de longue date du team Sherco Academy peut se permettre d’aborder cette prochaine échéance sereinement. Pour Léo Joyon (Atomic Moto) et Florian Baratange (Dafy Enduro Team) qui partagent le deuxième rang du provisoire, c’est une toute autre histoire, et le séjour en Creuse sera pour eux une parfaite occasion de tenter de se détacher.

Autre révélation de cette saison 2022, le jeune  Yann Dupic (Elite Moto 15- KTM) enchaine les bonnes performances en Junior 2 depuis le début de cette saison. Il est arrivé en tête de chacune des journées de course disputées lors des deux premières épreuves et ne compte pas s’arrêter là. Le champion E3 sortant, Mathis Juillard (X-Centric Raw Motorsports TM), ou encore le sociétaire du Moto Club Lozérien Kilian Bremond pourraient cependant venir lui barrer la route en tentant de lui prendre une première victoire.

Chez les Juniors 3, le basque Kilian Irigoyen (Atomic Moto) continue son cavalier seul en tête de la catégorie. Comme Dupic en J2, il est dans la meilleure position possible pour aller chercher un titre, voire réaliser un grand chelem.Le corse Adrien Marchini (Sherco Academy) aura lui la mission de consolider la deuxième place qu’il occupe au provisoire, sans jamais avoir quitté la deuxième marche du podium.

 

Féminine

Tous les scénarios sont encore possibles dans la catégorie féminine. Andréa De Giovanni pointe en tête du général sans avoir encore remporté de victoires, mais en ayant su déjouer tous les pièges des deux premières épreuves extrêmement sélectives. Dans son sillage, Justine Geisler est à 9 longueurs derrière et reste une très sérieuse candidate au titre de championne de France. Attention également à Marine Lemoine (Sherco Academy – DSN Motos) qui a fait un retour fracassant à Privas avec une seconde place le samedi, et une victoire le dimanche. 

Le MC Boussaquin nous attends de pied ferme dès vendredi prochain, pour le grand retour du Championnat de France d’ Enduro en Creuse. Ne manquez rien de la course en vous connectant sur le live et sur la page Facebook Enduro France