Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

CHRISTOPHE NAMBOTIN SIGNE UN SANS FAUTE

Teams / Pilotes

L’ouverture du championnat de France d’enduro avait lieu à Privas ce week-end. Vainqueur des deux journées en catégorie E1 mais aussi au scratch officieux, Christophe Nambotin a d’ores et déjà confirmé son statut de leader cette saison. Au delà de la performance, l’officiel KTM a retrouvé son meilleur niveau à seulement une semaine d’un Grand Prix d’Espagne qu’il abordera en pleine confiance.

Comment s’est passée cette épreuve ?

Christophe NAMBOTIN : “C’était un week-end parfait à tous points de vue. D’emblée, aux reconnaissances j’ai adoré les spéciales. L’organisation avait fait un super boulot et avant coup j’étais très motivé. Au training nous avons trouvé les bons réglages, la moto était au top. En course j’ai tout de suite trouvé mes marques, j’avais un super feeling et donc beaucoup de vitesse.”

Le Grand Prix d’Espagne arrive. Comment te sens-tu en amont de ce rendez-vous ?

CN : “Ce week-end j’ai pris beaucoup de plaisir et c’est toujours positif d’aborder une manche de championnat du Monde avec un gros moral ! La seconde manche du Grand Prix du Chili m’avait vraiment laissé sur ma faim et je suis très content de pouvoir aborder le Grand Prix d’Espagne après une course comme celle-ci. La moto est au top et si nous faisons le même travail au training je partirais bien armé !”

Quel bilan fais-tu après cette première épreuve de championnat de France ?

CN : “Je ne veux pas m’enflammer. Les spéciales étaient très typées mondial, avec des cailloux. Je ne dois pas négliger mes adversaires. Marc Bourgeois fait une entame de saison remarquée et lorsque nous aurons des tracés typés à la française les écarts seront moindres. En revanche je suis vraiment content de ma vitesse en spéciale et le fait de gagner les deux jours au scratch malgré deux chutes me satisfait pleinement. Le travail de l’hiver semble être payant !”

Le mot de la fin ?

CN : “Ce sera un grand merci au staff KTM, Eric Bernard et notamment à mon mécanicien qui a fait un super boulot.”